Réveillon 31 décembre au Piazza à Reims

Contacter Commenter Site Web

REVEILLON 31 DECEMBRE AU PIAZZA REIMS

Une idée à suivre pour passer un bon réveillon. Depuis l’antiquité, nous fêtons le 1er jour de l’année en janvier. L’empire romain le festoyait le jour des Calendes correspond au premier jour de l’année de nos jours.

Les trente-et-un premiers jour de l’année sont consacrés à Janus, le dieu bicéphale « bifrons », associé parfois au Chaos primitif. « January en anglais, Januar en allemand ». Dieu des portes, du seuil, Janus domine tout ce qui s’ouvre et se ferme donc à tout ce qui existe dans l’univers, jouant ainsi un personnage dans la paix et la guerre, et garantissant avec les Heures la surveillance des portes du ciel. Ses deux faces lui permettent d’observer l’ensemble de le Monde sans devoir bouger la tête. Rome le considèrent comme le dieu tutélaire de la Ville ; parfois, l’antiquité l’associe à Romulus magnifié après sa mort.
Nos pratiques contemporaines du réveillon sont dans le droit fil de ce que faisaient les Romains, en Asie, cela s’appelle le Têt mais il ne correspond pas à notre calendrier.
Le portrait de ce dieu , à l’image du garde-chiourme céleste , penché à écouter ce jour-là, les suppliques des mortels, est empreinte de douceur et poésie. Mais pour tout le monde, ce que nous souhaitons ce jour -là, c’est offrir à tout un chacun, l’espoir que l’année à venir sera douce et prospère.

Donc qu’elles sont les trouvailles afin de réussir un réveillon du jour de l’an à Reims, bien sûr le dîner mais il faut compter aussi sur la convivialité, ne pas oublier l’ambiance et le décor (le trop est l’ennemi du mieux). A l’aboutissement de cette mise en place, que la foire démarre et donnent à ce jour -que nous voulons béni- la fortune et les souhaits tant attendus tout au long de l’année écoulée.

Actuellement, le réveillon de la Saint-Sylvestre c’est une occasion qui fédère soit des potes, soit le cercle familial, ou encore au milieu de gens que nous ne connaissons pas ou peu dans des restaurants, des lieux adaptés pour ce jour festif, et pourquoi pas dans des endroits bizarres (sous un chapiteau de cirque, en haut d’une montagne, dans un cadre exotique, etc…) pour d’autres plus indigents, le réconfort d’être entouré, de pouvoir se régaler, de rire, de n’être plus seul, un jour dans l’année.

Entonner à tue-tête à la fin du décompte « Bonne année !» et pouvoir biser un être cher dans la joie, et pour sûr, dans l’euphorie, la timidité n’est plus de mise et dans l’avenir se rappeler le plaisir ressenti.

Arranger agapes et moments festifs, c’est faire plaisir à ses proches au même titre qu’à soi-même. Si l’on a toujours à coeur de préparer le mieux possible les fêtes carillonnées traditionnelles comme la Saint-Sylvestre, il est également bien agréable d’en instaurer de nouvelles : Noël, Anniversaires, Saint-Valentin, communions, baptèmes et autres cérémonies particulières.
En prélude à un menu d’exception, un verre de Champagne, de punch ou de jus de fruits, assorti de canapés variés, donnera le branle-bas des réjouissances tant chez soi qu’au restaurant. Et ne pas oublier, l’achat des matières premières de qualité. Et pour les amateurs de resto, trouver le bon pour vous accueillir et faire la fête.

Que dire du foie gras, du saumon fumé, des petits-fours, de la dinde rôtie que nous aurons passé la journée voire même la veille à préparer et puis si nous ne sommes pas cuistot après tout pourquoi ne pas le faire préparer par un traiteur et de mettre en scène ce repas de fête, qui osera vous reprocher de ne pas l’avoir préparé vous-même.

Mais encore, sortez les paillettes, ce soir de fête. Appuyez sur votre toilette, vous vous devez d’être la plus élégante madame et monsieur, faites un effort sortez l’uniforme.