Réussir en vente : développer sa capacité d'écoute

Contacter Commenter Site Web

Comment devenir un bon vendeur ?

Certains vendeurs imaginent que lorsqu’ils apperçoivent un acheteur pour la première fois, leur argument supérieur est de déployer d’un coup tous les bienfaits de leur services et puis d’administrer les contestations du client. Entendre les nécessités des interlocuteurs est dominant pour devenir un bon vendeur.
Fréquemment, dans les mécanismes de vente, les échanges verbaux non écouché, les méconnaissances, les agitations viennent d’un manquement d’attention de la part des vendeurs, et occasionellement des acheteurs. Pour réussir à un échange idéal, il faut savoir écouter et entendre. Ecouter compose à faire fonctionner ses oreilles et à faire donner attention aux mots du client, alors qu’entendre, revient à écouter, approuver, ce que nous dit le prospect ou le client.

Taisez-vous et écoutez !

Vous dit-on constamment que vous dialoguez plus que vous n’entendez ? Avez-vous le sentiment que vos clients s’enfuient lorsque vous vous sentez trop en confiance dans une tirade de 5000 mots ? Interrompez-vous souvent vos clients? Alors vous devriez tragiquement réfléchir à perfectionner votre sens de l’ouie.
Lorsque vous dialoguez du sens de l’écoute, il est vigilant d’évaluer les deux éléments. Pour éviter l’écoute qualifitative et écouter autre chose que ce que vous avez voulu entendre, percevoir les sensations dans la voix de votre acheteur, prenez des annotations. Demander des informations pour être bien sûr d’avoir assimilé la déclaration qui vous a été dîtes. L’importance de constater les informations permet non seulement d’empêcher de perdre du temps parce que vous auriez mal assimilé, mais aussi montre votre sérieux au prospect au client.

Vous pouvez employer ces recommendations qui suivent pour aller plus loin :

1. Vous pouvez mémoriser vos démarchages commerciaux pour vous entendre et voir comment vous écoutez.
2. Vous pouvez vous essayer en affectation avec des collègues, ou des amis pour perfectionner votre sens de l’écoute. Encore mieux : mémoriser vos séances d’exercices, si possible en vidéo. Ensuite, regardez la vidéo et réparrer ce qu’il y au lieu de seulement corriger. Vous découvrirez à cette occasion d’autres choses à corriger : votre posture, l’intonation de votre voix, votre manque de sourire, votre façon de regarder etc.
3. Pendant le processus de vente : posez des questions simples et précises à votre acheteur. Soyez sûr qu’il est celui qui prendra la décision finale. Sinon, faites-vous rediriger.
4. Demandez-lui quelles sont ses attentes : c’est encore la manière la plus simple de savoir entendre un prospect ou client, avant même d’essayer de lui vendre quelque chose.
Si vous suivez ces explications préliminaires et suivez une formation en vente, vous devriez aboutir à rétablir de manière significative votre sens de l’écoute et réparer votre potentiel de vendeur.