Une immersion totale en anglais sans quitter la France ? Un nouveau concept débarque en région parisienne

Contacter Commenter Site Web

ATHIS-MONS, 26 avril 2017 – La maitrise de l’anglais s’impose comme condition sine qua non à l’insertion socio-professionnelle des adultes de demain. Afin d’évaluer le niveau actuel d’anglais atteint dans chaque pays, Education First (EF) publie tous les ans une étude, devenue véritable référence mondiale en la matière. Cette année encore, la France y fait figure de mauvaise élève et se retrouve bonne dernière des nations européennes. Une étude qui inquiète car c’est directement l’enseignement au collège et lycée qui est pointé du doigt. Même constat du côté enseignant : selon un sondage de l’Association de parents de l’enseignement libre (APEL), seuls 17% des enseignants estiment que la méthode d’enseignement des langues étrangères en France est efficace.

Parmi les critiques récurrentes, la taille des classes où s’entassent 25 à 30 élèves et qui empêche de mettre l’accent sur la nature même d’une langue : un outil de communication ! Face à ce surnombre, les professeurs sont parfois obligés de se focaliser sur des exercices de grammaire ou de vocabulaire, souvent sous forme écrite. De plus, deux à trois heures de cours par semaine ne suffisent pas pour intégrer la langue, encore moins lorsque le cours est donné en français. Résultat : lorsque le jeune se retrouve dans un contexte anglophone, il est souvent démuni et n’ose pas mettre en pratique les quelques notions apprises en classe. Le constat est univoque : il est temps d’immerger nos jeunes dans un contexte anglophone !

Largement reconnue comme LA solution la plus efficace pour apprendre une langue rapidement, l’immersion est généralement synonyme de séjour à l’étranger. Ces dix dernières années, les organismes proposant des séjours en immersion, en famille d’accueil en Angleterre ou aux États-Unis principalement, ont fleuri sur le marché. Les promesses sont nombreuses mais les résultats ne sont toutefois pas toujours au rendez-vous. On observe malheureusement une grande variabilité dans la qualité de l’encadrement du jeune, qui dépend principalement de la famille dans laquelle il sera hébergé, facteur qui peut être difficilement contrôlé. Ce sont par ailleurs souvent les activités ludiques et de découverte culturelle qui sont privilégiées au détriment d’un apprentissage intensif de la langue. Ainsi, les cours proposés sont généralement peu adaptés aux lacunes des élèves et donnés par des professeurs peu voire pas du tout expérimentés. Ces professeurs étrangers ne sont par ailleurs bien souvent pas habitués aux lacunes spécifiques des francophones ni aux méthodes efficaces pour les cibler. Enfin, l’immersion est rarement totale quand on sait que les jeunes se retrouvent entre eux pour les cours et activités et en profitent bien souvent pour parler français. Les résultats peuvent donc être décevants au vu des tarifs élevés pratiqués par ce type de formule.

Fort de ce constat, une jeune association sans but lucratif (ASBL) belge centrée sur les nouvelles pédagogies, propose cet été un concept innovant au sud de Paris : « London Express ». Pendant une semaine, ils recréent un environnement 100% anglophone dans un campus du sud de Paris. Les jeunes, de 13 à 18 ans, y sont encadrés 24h sur 24 par des professeurs d’anglais expérimentés ainsi que par des animateurs anglophones natifs. Ils sont ainsi coupés du monde francophone le temps d’une semaine (smartphones et autres iPods sont d’ailleurs formellement interdits !).

A son arrivée, le jeune signe un contrat et s’engage à ne pas parler français durant toute la semaine. Tout est ensuite mis en place pour faciliter cette utilisation intensive de la langue. Six heures de cours par jour sont données en petits groupes (max. 10 élèves) en mettant l’accent sur une pédagogie active. Pas question de passer des heures devant des exercices de grammaire : la volonté est ici d’apprendre par la pratique ! Un test d’entrée avec interview avant le stage permet par ailleurs de cibler au mieux les lacunes de chacun afin de lui fournir un programme personnalisé à ses besoins.

Chaque journée est pimentée d’un thème qui orientera l’ensemble des activités ludiques et sportives. Du concours de cuisine à la soirée casino, pas le temps de s’ennuyer ! Par un encadrement très dense (4 à 5 jeunes par encadrant), London Express propose une formule qui permet de corriger directement les fautes et de mieux cibler l’apprentissage, tout en veillant à maintenir un état d’esprit positif et constructif. Alors que beaucoup d’élèves n’osent pas parler anglais à l’école, l’utilisation de la langue lors des jeux, sports et repas permet ici de dédramatiser les fautes et d’opérer un réel déblocage linguistique chez les plus timides. Un concept qui porte déjà ses fruits en Belgique, puisque beaucoup d’élèves affirment apprendre plus en une semaine qu’en un an de cours !

Plus d’infos ? Découvrez cette formule innovante sur www.london-express.org. L’équipe est également à votre disposition pour toute question par mail à contact@london-express.fr ou par téléphone au +33 (0)7.69.04.24.58.

Informations pratiques sur le séjour proposé

Quand? Du 20 au 26 août 2017 en internat

Où? A Athis-Mons sur le magnifique campus verdoyant de l’Établissement Saint-Charles et de son château

Pour qui? Les jeunes de 13 à 18 ans

Combien? 875€ tout compris (test d’entrée en ligne et interview Skype avec un professeur, 6 heures de cours par jour pendant une semaine, loisirs et sports avec animateurs anglophones, pension complète, logement, TVA, assurances, etc.). 5% de réduction sont accordés si plusieurs enfants d’une même fratrie participent au stage. Un plan de paiement étalé peut également être proposé.

Une description détaillée de la méthode et des modalités pratiques se trouve sur http://www.london-express.org/

A propos des stages « London Express »

Les stages « London Express » sont organisés par l’Association Sans But Lucratif (ASBL) Babbeler, une jeune association belge qui s’intéresse aux pédagogies actives et immersives d’apprentissage des langues. Ses deux fondateurs ont acquis une solide expérience d’une dizaine d’années dans l’immersion linguistique courte durée grâce à leur participation active en tant qu’enseignants dans le cadre d’une structure similaire en Belgique. Tous deux titulaires d’un Master en anglais, ils enseignent respectivement dans un lycée et une université belge. Ils sont par ailleurs également impliqués dans le développement d’outils technologiques de pointe pour l’apprentissage des langues étrangères. Babbeler propose des formations sur mesure pour particuliers et entreprises et organise cet été un séjour d’anglais en immersion totale pour les 13-18 ans à Athis-Mons : « London Express ».

Sources :

- Rapport Education First (EF) : http://www.ef.be/fr/epi/downloads/

- Sondage APEL :

http://www.apel.fr/fileadmin/user_upload/documents/actualites/petit_dej_langues/Sondage_OpinionWay_pour_APEL_-_Le_defi_des_langues_etrangeres_-_Octobre_2015.pdf