Enquête : le SMS génère de nouvelles tendances amoureuses chez les célibataires et les couples.

Contacter Commenter Site Web Page Web
En quelques années, le SMS s’est imposé comme un élément majeur dans notre vie amoureuse. Une étude1 menée au Royaume-Uni a ainsi montré que les SMS amoureux représentent 235 millions de messages par an !

Le SMS : la Séduction Moins le Stress !

Le SMS n’est pas un moyen de communication comme un autre, qui aurait simplement remplacé l’appel téléphonique, la lettre ou le mail. Il bouleverse les temporalités de la séduction, il nécessite de se conformer à de nouveaux codes, implicites mais fondamentaux ! Il facilite l’adultère. Il le rend plus difficile à cacher. Célibataires ou en couple, nos habitudes amoureuses se transforment, à mesure que le SMS remplace l’appel traditionnel. Love Intelligence® a mené son enquête** auprès de ses inscrits, et analyse ce mode de communication qui change les relations homme-femme au XXIème siècle.

Le SMS joue aujourd’hui un rôle clé dans le processus de séduction et modifie totalement son déroulement :

1. Il permet une première approche en douceur. D’après l‘étude anglaise, les hommes envoient en moyenne 5 SMS pour annoncer et arranger un premier rendez-vous galant. Et les femmes en envoient 6. Au total ce sont 4 personnes sur 10 qui utilisent les SMS pour définir un premier rendez-vous : grâce à ce premier contact la rencontre réelle est moins impressionnante, plus naturelle. Envoyer un texto, c’est donc rentrer directement dans l’intimité de l’autre avec trois atouts majeurs : 1/on ne prend pas le risque de déranger ou bousculer l’autre en l’appelant, 2/on a le temps de réfléchir pour choisir ses mots donc l’embarras de la première conversation téléphonique est levé 3/ on peut envoyer un message équivoque et où l’on ne déclare pas ses intentions de manière ostensible…c’est donc bien plus facile. L’existence même des SMS rend possibles des relations amoureuses qui autrefois auraient été compliquées à initier, voire impensables.

2. Les SMS permettent d’échanger plus et plus vite, et quasiment instantanément. Envoyer un texto est plus rapide que de passer un appel et est surtout moins impliquant. Avec le SMS on n’hésite plus à « relancer » la personne après un premier rendez-vous. Souvenez-vous de votre adolescence, quand, pour parler à votre amoureux(se), vous deviez appeler sur son fixe, et passer l’obstacle fatidique de ses parents… Si le téléphone portable révolutionne notre vie amoureuse, c’est parce qu’il est par définition personnel.

3. Une drague plus spirituelle. A nouvel outil, nouvelles méthodes de séduction ! Les SMS que l’on s’envoie pour se séduire s’apparentent à une joute verbale et constituent un dialogue bien particulier : chaque mot est analysé au moment de l’envoi et de la réception… Contrairement à ce que l’on pourrait croire, séduire par SMS demande de la subtilité, de l’humour, et une maîtrise du double langage ! Sous-entendus et connivence sont au rendez-vous.

Le SMS dans le couple : arme de séduction et arme de destruction !

En couple, les SMS peuvent devenir très utiles pour entretenir la « petite flamme ». La journée, au bureau, vous pouvez ainsi montrer à votre partenaire que vous pensez à lui, sans paraître oppressant, ni perdre du temps comme si vous lui téléphoniez, puisque composer un SMS coquin demande en moyenne 1 minute et 12 secondes !

Le SMS devient alors une petite intention qui égaye votre quotidien, moins coûteux et plus personnel qu’un bouquet de fleurs (même si, soyons clair, il ne le remplace pas dans les occasions vraiment particulières).

Le sexto : Pour les plus sulfureux, le « sexto » permet d’anticiper sur la soirée alors que vous êtes encore au travail, c’est une manière de commencer les préliminaires avant même de se voir.

Mais les SMS posent aussi un gros problème de confiance dans les couples…

Nombreux sont ceux qui considèrent que leur portable fait partie de leur jardin secret : 25% des partenaires dans un couple interdisent à leur moitié de lire leurs SMS sur leur mobile, en prétextant qu’ils sont trop personnels et que cela relève de leur vie privée !
Méfiance donc : vous pouvez être tenté de lire les textos de l’autre quand il a le dos tourné. Dans le pire des cas vous trouvez des SMS compromettants et vous savez qu’il ou elle vous trompe. Mais dans le meilleur des cas, si vous ne trouvez rien, votre méfiance et votre curiosité ne sont pas toujours apaisées pour autant car le réflexe est tentant ! La confiance, fondamentale à la relation de couple, est en permanence testée.

Le SMS : Sexe, Mensonge et Séparation ?

Pourquoi le SMS rend-il l’infidélité si tentante, si facile ? Parce que l’écriture par SMS permet de jouer subtilement avec des expressions équivoques, et donc de séduire sans trop prendre de risques…au cas où l’autre personne ne serait pas réceptive. Il faut davantage de courage pour prendre son téléphone dans le but d’annoncer à son interlocuteur une chose précise, plutôt que d’écrire un petit SMS de remerciement pour un bon moment passé tout en jouant sur l’équivoque… : une perche est tendue, on la saisie 3 minutes, 3 heures, 3 jours ou 3 semaines plus tard, quand le coeur nous en dit ou quand la tentation de jouer en pianotant est trop forte. Un premier SMS, c’est comme une porte qui s’ouvre, on décide de s’y faufiler…ou non. La poursuite d’une relation adultère semble facile : on peut envoyer un SMS coquin en cachette et comme bon nous semble, à condition d’effacer sa correspondance après coup. Bref, le premier pas est d’une simplicité désarmante. D’ailleurs, la plupart des personnes qui vivent en couple ne s’y trompent pas : il suffit qu’elles s’aperçoivent que leur partenaire ne se sépare jamais de son portable, manifeste des signes de panique quand elles s’en approchent nonchalamment pour répondre alors que leur compagnon arrive en courant, pour soupçonner une infidélité.
C’est ainsi qu’un nombre croissant de couples se séparent après avoir surpris des textos compromettants. Le divorce d’Eva Longoria et Tony Parker l’été dernier a parfaitement illustré cette tendance : un texto compromettant peut suffire à provoquer la rupture d’un couple ! Une étude menée par Love Intelligence® a ainsi montré que, pour 46% des célibataires, ce sont les SMS qui ont déclenché leur suspicion et ont à terme généré leur rupture.

Le SMS : S’écrire pour Mieux se Séparer ?

Enfin, le SMS est de plus en plus utilisé comme un moyen de rompre « proprement ». Pas de longue conversation à assumer, pas de scène ni de larmes, et des explications nécessairement réduites par le format du message. 6 millions de personnes se sont fait quitter au moins une fois par SMS en Angleterre, toujours selon la même enquête. Love Intelligence s’interroge : est-ce la preuve que nous vivons avec notre temps, et que nous exploitons tout ce que la technologie a à nous offrir ? On ne le répétera jamais assez : en amour, il faut être sincère, et assumer ce que l’on a à dire. Cela vaut aussi lors d’une rupture ! La façon la plus élégante et la plus correcte de s’y prendre, c’est encore de rompre en face à face ! Un deuil amoureux est plus facile quand l’autre nous dit en face qu’il ne nous aime plus et que la page est tournée. Petit guide du savoir-vivre amoureux par SMS : la Solution pour Mieux Séduire !
Love Intelligence® et la Méthode Florence® vous donnent quelques conseils sur ce qu’il faut et ne faut pas faire, pour séduire par SMS en toute subtilité !

Le fond :

Ici, à vous de jouer car ce que vous écrivez séduira d’autant plus que ce sera personnel et authentique ! Voici tout de même quelques pistes.

-Restez courtois. Ce n’est pas parce que vous utilisez un moyen de communication moderne qu’il faut prendre des libertés contestables avec votre destinataire. Si vous avez envie d’être « cash », faites comme ce que vous feriez dans la vraie vie : allez-y progressivement et tâtez le terrain, souvenez-vous que rien n’oblige l’autre à vous répondre, or un « t libre ce soir on bèz » resté sans réponse risque d’être difficile à rattraper.

- Amusez-vous. Restez fidèle à ce que vous êtes en face à face, mais n’hésitez pas à jouer. Si vous êtes un peu timide, l’écrit est un bon moyen de vous laisser aller un peu plus pour dire ce que vous pensez, parlez librement… A condition que vos SMS ne soient qu’un avant-goût de ce qui se passera lors de vos prochains rendez-vous, au risque sinon de passer pour schizophrène !

-Réagissez. L’échange de SMS est une forme de dialogue. Si vous le maniez bien, vous pourrez créer une conversation haletante, qui pourra égayer une journée passée loin de l’autre. Pour cela, prenez soin de réagir à ce qui vous intrigue ou vous plaît dans ce que dit l’autre, et si vous voulez être sûr que l’échange dure, terminez par une question.

- Usez des double sens et des sous-entendus. Ecrire un SMS permet de déployer son esprit : comme vous avez le temps de vous relire, vous avez moins de risque de vous tromper et de faire un flop ! Montrez-lui que vous êtes plein de ressource, et utilisez des équivoques, des double-sens… autant de moyens pour jouer avec les mots et la séduction !

La forme :

- Le délai de réponse : il est à lui seul l’objet d’une interprétation ! Souvenez-vous que le SMS n’est pas un mail, attendre plus de 24 heures pour répondre passe très souvent pour grossier : avec l’essor des forfaits SMS illimités, le fameux « désolé(e), je n’avais plus de forfait » n’est plus une excuse valable. A l’inverse, évitez de répondre instantanément si vous ne voulez pas passer pour quelqu’un de trop pressant, ou qui vit attaché à son portable !

- Bien commencer, bien finir : bannissez les formulations trop froides, trop convenues, trop peu sérieuses que sont les « salut », « coucou », « hello », ou autres horribles « jtbtf » (pour « je t’embrasse très fort »), ou « a+ ». Préférez une formule sobre pour la fin, du type « je t’embrasse », « j’espère te revoir bientôt ». Et pour commencer, si vous êtes encore peu familier de la personne, vous pouvez commencer par un « Bonjour Xxx ». Sinon, abstenez-vous.

- L’orthographe : des incorrections trop importantes peuvent faire fuir en courant votre destinataire ! Relisez-vous et faites un effort, vous en êtes encore à donner à l’autre les premiers indices sur votre personnalité, et un style négligé peut laisser penser à votre interlocuteur que votre expression et votre conversation laissent à désirer !

- La ponctuation : usez des points de suspension avec parcimonie. Dans un SMS, ils sont extrêmement connotés, ils attirent l’œil et signifient « je suis en train de sous-entendre quelque chose ! ». Là où un « je serais ravi de prendre un verre avec toi ce soir » relève presque de la politesse pure et simple, le « je serais ravi de prendre un verre avec toi ce soir… » est en revanche chargé de promesses quant au déroulement de la soirée.

Les erreurs à éviter :

- L’écriture texto : elle est bien entendu à proscrire. La personne à qui vous écrivez est importante à vos yeux, vous pouvez bien prendre le temps d’écrire en toutes lettres. Oui, oui, même (et surtout) le « je t’embrasse » final.

- « Lol », les smileys et autres accents circonflexes : a-t-on besoin de le préciser ? L’utilisation de smileys et autres est dangereuse, car elle est un indice maintenant d’immaturité. Bien souvent, on les utilise pour ajouter un ton particulier à ce que l’on écrit. Quand vous êtes tenté de « smiler », abstenez-vous et demandez-vous ce qu’il faudrait changer dans votre phrase pour qu’elle soit interprétée comme vous le désirez.

- La déclaration par fausse erreur interposée. Attention enfin à la bourde classique qui consiste à se tromper de destinataire, et à envoyer à celui ou celle qui vous plaît un SMS dans lequel vous parlez de lui. Certains ont recours à cela comme à une ruse qui leur permet de faire comprendre à l’autre qu’il leur plait sans avoir l’air de lui avouer vraiment… avant d’y songer, soyez lucide : si il ou elle vous plaît vraiment, autant dissiper tout malentendu, vous assumer, et le lui dire franchement ! Et ceci de vive voix, c’est encore mieux.
Love Intelligence® est la première société de conseil amoureux en France et en Europe.
Quelle est la formation des experts ?

Avant d’être formés à la méthode Love Intelligence®, les experts ont tous suivi un parcours en PNL, conseil conjugal (2 ans de formation), coaching et psychologie. La formation à la méthode Love Intelligence dure ensuite 6 mois, leurs acquis sont validés par la certification.

Qui sont les clients ?
1. en conseil personnalisé (face-à-face, par mail, par téléphone) : il s’adresse à des personnes qui ne présentent pas une pathologie, ni une souffrance psychologique mais qui cherchent une aide pour savoir « comment » dépasser un problème en amour. 53% de nos clients sont des hommes.
2. sur le site : 10 000 visiteurs jour consultent conseils gratuits, guides ou vidéos. 60% de nos visiteurs sont des femmes.

En quoi consiste la méthode Love Intelligence® ?

La méthode amène l’expert à interagir de manière très concrète avec son client pour l’aider à trouver en lui les clés nécessaires pour réussir son projet amoureux ou trouver la marche à suivre, pas à pas, pour faire évoluer sa situation. Un comité d’experts reconnus dans le domaine amoureux et le coaching (Serge Hefez et Sylvie Tenenbaum notamment) soutient la démarche de Love Intelligence® et apporte sa caution à sa méthode d’accompagnement.
La certification Love Intelligence est-elle reconnue à l’étranger ?
Cette méthode exclusive est reconnue en Europe et aux États-Unis, où Love Intelligence forme également des experts. Retrouvez notre revue de presse et tous nos communiqués dans « La Presse en parle » sur notre site : www.love-intelligence.fr .
Trouvez l’amour avec Florence Escaravage. (www.methode-florence.fr)

Participez en postant un commentaire à “Methode-florence.fr: Petit guide du savoir-vivre amoureux du SMS” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Je cherchais des infos sur love intelligence et je suis tombée sur ce texte.
    Comme quoi,on en apprend tous les jours
    A la base je voulais des conseils parce que j’ai trouvé un texto bizarre sur le portable de mon copain…voilà