À quoi faut-il faire attention sur un serveur informatique ?

Contacter Commenter Site Web Page Web

La mise en place d’un serveur informatique et son administration sont deux tâches qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Comment aborder les problèmes relatifs à la connexion réseau, la sauvegarde des données, leur gestion etc… Pour répondre à ces problèmes, il est préférable de bien s’organiser et de ne pas travailler au fur et à mesure.

1/ Installation et configuration

Mettre en place ce type d’infrastructure, c’est d’abord lui assurer une visibilité sur ce qui l’entoure et inversement. Il est important de se focaliser sur la sécurité de l’accès à la machine. Il faut définir une politique très réglementée : qui aura accès et comment ? Il est préférable que le nombre de personnes pouvant interagir avec elle soit le petit possible. Il est également très important de choisir des mots de passe contenant des lettres (minuscules ET majuscules), des chiffres et des caractères spéciaux du type ! @ $ etc… Il ne faut jamais utiliser des mots du dictionnaire (quelque soit la langue), même s’ils respectent les conditions précédemment citées. Exemple : p@ssw0rd. Ils sont trop vulnérables aux attaques par dictionnaires. Enfin, il faut utiliser un pare-feu pour restreindre les ports ouverts. Ces derniers représentent les différentes entrées pour accéder à la machine, il est donc impératif d’en limiter le nombre.

Ce premier point est le plus important. En effet, les principaux experts en sécurité informatique s’accordent à dire que sur plus de 90% des attaques réalisées contre des serveurs d’entreprises, la faille est avant tout humaine. Une formation appropriée ainsi qu’une sensibilisation de tous les jours est une des choses à privilégier dans ce domaine.

2/ Un travail de groupe

Une fois la machine installée, il faut définir les services qui seront mis à la disposition des utilisateurs et donc la charge qu’elle devra supporter. Si l’utilisation future de votre machine sera l’envoi de mails par exemple, il est important de veiller à ce qu’elle soit toujours disponible. À cet effet, il est intéressant d’utiliser au moins deux serveurs (voire plus dans l’idéal), soit en répartissant la tâche à 50% chacun, soit en utilisant une des machines comme machine de secours en cas de panne. Idem si vous comptez héberger un ou plusieurs sites Internet. Le fait de ne pouvoir accéder à un portail Internet d’une entreprise n’est jamais bon pour l’image auprès des clients. Il est donc très important de gérer ses serveurs de manière groupée, chacun communiquant avec les autres, et non de manière isolée car s’il y a un soucis vous n’êtes plus en mesure de satisfaire vos utilisateurs.

3/ La gestion des données

Enfin, il faut savoir stocker les données créées de manière efficace pour ne pas ralentir le traitement de l’information. Il est conseillé de réfléchir à l’organisation des dossiers/fichiers et de la base de données lors de l’installation de services. Une mauvaise gestion de ces ressources entrainera un traitement plus ou moins fiable, ou en tout cas moins rapide. Le partage des données entre différentes machines peut alors être une bonne solution. En effet, si l’une d’entre elles est surchargée, une autre peut répondre à la demande formulée et garantir ainsi un traitement immédiat.