Les enjeux de la décentralisation

Contacter Commenter Site Web

Le découpage territorial ainsi que l’attribution d’autonomie de gestion est un des aspects de la décentralisation. Idéologiquement, le pouvoir central délègue aux populations le droit et le devoir de gérer leur circonscription.

Pour une autonomie effective
Jean Luc Boeuf, expert associé à l’Institut Montaigne, professeur à l’Institut de sciences politiques de Paris, est l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à la décentralisation et à la gestion des collectivités territoriales. Ayant œuvré au cœur de ces structures (commune, département, région), il possède une grande connaissance de leur fonctionnement et de leurs atouts, mais aussi il a une vision pertinente de leurs points faibles. Selon lui, seule l’autonomie concrète, matérielle, financière et organique d’une collectivité peut assurer son développement. Les citoyens élisent leurs dirigeants communaux, et le dialogue de proximité concerne concrètement diverses questions, comme les impôts ou les ressources de la commune. Celle-ci est amenée le plus souvent à résoudre les problèmes quotidiens des administrés, avec des moyens souvent insuffisants (humains, financiers, matériels, décisionnels).

Les entraves à la décentralisation
En ce moment, l’endettement des collectivités territoriales constitue une entrave importante à leur autonomie. Le soutien financier du pouvoir central est de mise, mais en plus, celui-ci place ses agents à des postes fondamentaux des collectivités. Pour les populations et pour les élus, la question du pouvoir de décision sur les affaires locales devient floue et délicate. Par ailleurs, les potentialités varient d’une collectivité à l’autre, et partant, les contrats de plan de développement peuvent être importants dans l’une, et moindres dans une autre. Tourisme et formation constituent des pistes à explorer pour développer les collectivités territoriales, mais les compétences devraient être axées sur les questions qui intéressent les visiteurs, dans ce cas. D’où le besoin -non résolu- de moins d’endettement des collectivités, et davantage d’autonomie de celles-ci.