Découvrez les chiffres-clés du papier en France

Contacter Commenter Site Web Page Web
Comment se positionne la France par rapport à l'Europe et au reste du monde en ce qui concerne sa consommation et sa gestion du recyclage du papier ?

Commençons d’entrée de jeu avec la consommation de papier française : c’est près de 11 millions de tonnes de papier qui sont utilisées chaque année par la France, entreprises et particuliers confondus.

La France se classe au 24ème rang mondial avec 3, 2% de la consommation mondiale de papier. Quand on sait que près de 350 kilos de papier sont utilisés en France chaque seconde, on peut se dire que les recommandations figurant sur les documents numériques invitant à ne pas imprimer ceux-ci sauf cas de force majeur ne sont pas vraiment suivies à la lettre.

La destruction de documents plus ou moins justifiées dans les entreprises ou les institutions publiques, ceux-ci devant être finalement réédités pour exploitation, viennent grossir ces chiffres.

Si de nombreux spécialistes français prennent maintenant en charge le recyclage du papier, il faut savoir que seuls 60% des déchets générés par la destruction de documents suivent un processus de recyclage avec plus de 5 millions de tonnes recyclées chaque année.

Parlons maintenant des feuilles de papier issues d’une imprimante de bureau. Une étude récente de l’organisme IPSOS révèle que chaque salarié français est responsable de l’impression de 28 pages par jour.

Les pays d’Europe du Nord affichent un score de 22 pages par jour et par personne, tandis que nos voisins espagnols sont les mauvais élèves de la classe avec plus 40 pages éditées par jour et par salarié.

Les impressions inutiles qui génèrent de la destruction de documents dans les broyeurs de bureau coûtent cher aux entreprises françaises. On estime à 400 millions d’euros le coût total pour les entreprises qui génèrent du papier passant dans les imprimantes et qui rejoint directement les bacs de recyclage sans avoir été exploité.

Parlons maintenant des enveloppes, objet anodin qui nous permet tous les jours d’envoyer nos documents par voie postale. Avec une masse totale de 20 milliards par an, la France produit chaque seconde 634 enveloppes destinées aux usages privés et professionnels. La vente par correspondance utilise à elle seule plus de 6 milliards et demi d’enveloppes par an.

Seuls 15% de la production française est destinée à l’exportation le reste étant consommé sur place.

Pour finir, évoquons les publicités et prospectus qui envahissent nos boites aux lettres. Ce n’est pas moins de 40 kg de ces papiers qui sont déversés chaque seconde dans les boites aux lettres des foyers français. Ces prospectus représentent 830 000 tonnes de papier annuelles qu’il faut recycler. Le budget marketing faramineux s’élève à près de 3 milliards d’euros pour les entreprises…pour des documents que personne ne lit.