Les origines du vélo électrique

Contacter Commenter Site Web Page Web

En 1895, un ingénieur américain dépose un brevet pour le premier vélo équipé d’un moteur double électrique…

Il se modernisera au fil du temps, mais c’est à partir des années 90 après la crise économique qu’il reviendra en force. Depuis les années 2000, les ventes de vélo ne cessent de progresser tout comme la location de Vélib qui se développent sur les grandes villes.

Achat vélo électrique

À l’achat, le vélo électrique est assez coûteux, mais sur le long terme celui-ci devient rentable. Pratique et économique, il est moins fatigant qu’un vélo classique et moins polluant qu’une voiture. Le vélo électrique est devenu un moyen de transport indispensable pour circuler en ville. Équipé d’un moteur électrique, celui-ci dispose d’une autonomie aléatoire selon le modèle et possède une batterie rechargeable sur secteur. De plus, on peut connaitre le niveau d’énergie grâce à l’indicateur présent sur le vélo. Il existe une assistance accompagnant le vélo selon les modèles. Celle-ci peut réagir différemment selon le type de route. Il est particulièrement apprécié pour la montée des côtes. L’assistante ne fonctionne plus dès l’utilisation des freins ou à partir de 25 km/h.

VTT électrique

À la différence du vélo électrique, le VTT électrique est utilisable sur tous types de terrain.
Robuste, offrant puissance et confort, il rend son utilisation agréable sur les terrains.

Assurance avec achat vélo électrique

Il n’existe pas d’assurance dédiée à ce vélo puisque celui-ci n’est pas considéré comme un véhicule à moteur. Contre le vol de son bien, on peut demander une extension de garantie à son assurance habitation.

Aide à l’achat

Des aides sont accordées dans certaines grandes villes pour l’acquisition de ce type de vélo. Cependant, leur nombre est limité et parfois uniquement réservé aux professionnels.