Syndicats et détectives privés : un métier méconnu mais indispensable

Contacter Commenter Site Web

Justice et agents de recherche privées : le détective privé comme élément de la chaine judiciaire

Pour certaines affaires industrielles, pénales, commerciales mais aussi personnelles ou familiales,  il est parfois nécessaire de faire appel à un agent de recherches privées plus couramment appelé détective privé mais il est aussi difficile de savoir à qui s’adresser et comment reconnaître un professionnel.

Créé dans les années 50 le Syndicat National des Agents de Recherches Privées (SNARP) est actuellement «…le seul organisme professionnel qui contrôle réellement ses membres et qui compte néanmoins 150 professionnels fin 2008». Cet organisme, le plus ancien de la profession,  sélectionne rigoureusement ses membres et recense régulièrement les détectives privés exerçant en France. Les membres du SNARP se doivent de respecter un code de déontologie  qui «s’inscrit dans le strict respect des bases générales du droit fondamental». La transgression de ce code n’est pas tolérée et son auteur s’expose à une sévère sanction.

Conscient du manque d’informations délivrées, le SNARP  s’engage depuis plus de 60 ans à transmettre au public tous les renseignements nécessaires à la connaissance de la profession de détective privé, activité libérale encore profondément méconnue.

Il faut savoir que depuis le 18 mars 2003 l’autorité administrative se porte garante des qualifications professionnelles des détectives privés. Ainsi, toute création d’agence détective nécessite une autorisation admninistrative qui garantit l’honnorabilité des professionnels qui y exercent et leur donne le droit d’enquêter sans faire état de leurs fonctions.

Si jusqu’en mars 2003 un casier judiciaire vierge suffisait à exercer la profession d’agent de recherches privées aujourd’hui ces enquêteurs en mal de reconnaissance se battent contre une perception largement erronée du métier. La profession est maintenant réglementée et c’est grâce à un diplôme reconnu par l’Etat et une conscience absolue des 3 piliers fondamentaux nécessaires à l’exercice de cette fonction (loyauté, légitimité, légalité) que ces investigateurs gagnent leurs galons et prouvent la nécessité de leur existence.

Le détective privé joue très souvent un rôle essentiel dans de nombreuses affaires car la police, les experts, les avocats ou huissiers manquent de temps pour pousser suffisament loin leurs recherches et mettre en place des filatures.

L’enquêteur, grâce à ses investigations apporte des preuves concrètes destinées à alimenter un dossier. Egalement soumis au secret professionnel au titre de l’article 226-13 du nouveau code pénal, ce partenaire de la justice apparait de plus en plus comme un maillon incontournable de la chaine judiciaire.

Contact

SNARP
55 avenue Marceau
75116 Paris
Tel: 0810 103270
Mail: info@snarp.org
Site: www.choisir-son-detective.com

Un commentaire à “Syndicats et détectives privés : un métier méconnu mais indispensable” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. L’Agence GAPA Investigations Privées est adhérente au SNARP

    GAPA Investigations Privées
    20, rue des Plantes
    75014 – Paris
    Téléphone fixe : 01 77 17 69 37
    Téléphone portable : 06 40 95 27 84
    e-mail : gapa.ip@investigations-privees.com
    http://www.investigations-privees.com