Financer la trésorerie de son entreprise grâce à l'affacturage

Contacter Commenter Site Web

Le groupe Creditprofessionnel.com, réseau de franchise spécialisé en financement des entreprises, lance un nouveau site spécialisé en affacturage.

Le site est en ligne à l’adresse www.affacturage-factoring.fr

Qu’est ce que l’affacturage ?

Pratiqué déjà depuis quelques années par des grandes entreprises qui disposent d’un poste clients important en terme de gestion ( enregistrement des factures, relances clients, recouvrement…) ou par des sociétés en difficulté financière, les techniques d’affacturage se démocratisent davantage auprès des PME voire des TPE. En effet, quel que soit le secteur d’activité concerné, peu de dirigeants ou d’entrepreneurs peuvent aujourd’hui écarter l’importance des coûts supportés par l’entreprise car chaque poste doit devenir un levier potentiel de rentabilité pour pérenniser la structure. L’affacturage est un mode de financement et de recouvrement qui apporte aux entreprises différentes solutions adaptées aux contraintes économiques et financières actuelles. La technique utilisée permet à l’entreprise, moyennant certaines dispositions, de disposer immédiatement de sa trésorerie en ignorant les délais de paiement consentis à ses clients. Cette technique est proche de celle de l’escompte ou d’un financement « loi Dailly ».

Plus généralement, l’affacturage est une opération de gestion financière déléguée à un établissement de crédit spécialisé appelé l’affactureur ou le factor , souvent filiale de banques ( Eurofactor, Factobail, Compagnie générale d’affacturage, BNP Paribas Factor…), qui consiste à externaliser la gestion administrative du poste client pour se prémunir d’éventuels impayés en bénéficiant d’une avance de trésorerie.

Le fonctionnement de l’affacturage et ses différentes utilisations en fonction des besoins de l’entreprise

L’affacturage est réservé aux entreprises qui vendent à d’autres entreprises ( B2B ). Dans le cadre d’un contrat signé entre le factor et l’entreprise utilisatrice, le recouvrement des créances clients est cédé à la société d’affacturage.

Trois prestations sont proposées dans le contrat :

  • Le recouvrement des créances clients : c’est le factor qui prend en charge la gestion administrative du poste clients de l’entreprise ( enregistrement des factures, encaissements, relances…)
  • Le financement de la trésorerie : le montant des créances est avancé par le factor dès que ce dernier est en leur possession. En règle générale, le montant du crédit de trésorerie avancé représente 85% à 95% des créances cédées.
  • L’assurance crédit : Le factor délivre une assurance crédit à l’entreprise utilisatrice après avoir étudié la solvabilité des clients de cette dernière. En cas de défaillance ou de faillite de ses clients, l’entreprise ne supporte pas de perte de trésorerie et perçoit jusqu’à 100% de ses factures impayées. C’est le factor, dans une délégation de contrat, qui prend le risque à sa charge.

Combien coûte l’affacturage ?

Dans le cadre du contrat, la société d’affacturage se rémunère de la façon suivante :

Une commission d’affacturage est prélevée au titre du service rendu pour la gestion du recouvrement à chaque transaction. Cette commission se base sur un taux fixe ou variable ou encore un forfait.
Une commission de financement est prélevée pour rémunérer l’avance de trésorerie consentie

De plus, le factor constitue un fonds de garantie pour faire face aux différents impayés qui peuvent se présenter ( litiges contentieux, droits de préemption éventuels…) en bloquant une partie des créances cédées.

Pour répondre aux différentes contraintes économiques et financières inhérentes à chaque secteur d’activité, différents types d’affacturage existent : l’affacturage « de balance » qui consiste à financer le solde de la balance clients, l’affacturage « création d’entreprise » qui permet à cette dernière de bénéficier de trésorerie dès les premières factures même si le chiffre d’affaires reste prévisionnel….