La maca du Pérou: un puissant énergisant très efficace contre les troubles de la ménopause

Contacter Commenter Site Web

La maca est un tubercule riche en vitamines, en minéraux et en acides aminés qui pousse dans les Andes Péruviennes.

Maca du Pérou

Complément alimentaire

Santé & Bien-etre

Forme et Performance

La maca est un tubercule riche en vitamines, en minéraux et en acides aminés qui pousse dans les Andes Péruviennes à très haute altitude, entre 3500 et 4500 mètres. Le nom de la maca vient des mots quichuas « ma », signifiant « cultivé en montagne » et « ca » qui veut dire « nourriture fortifiante ».
C’est une plante extrémophile qui pousse aux alentours des neiges éternelles sur un sol volcanique très minéralisé en dépit des conditions ambiantes rigoureuses : la nuit le froid est permanent et les gelées fréquentes ; le jour la chaleur est intense et les vents violents. C’est la seule plante crucifère qui ne gèle pas, qui contienne des amidons et qui pousse là où aucune autre plante alimentaire ne peut survivre. Son pouvoir d’assimilation des richesses du sol est tel qu’il faudra attendre de quatre à dix ans pour que la terre retrouve sa fertilité et que les paysans péruviens qui travaillent d’un manière communautaire puissent la replanter selon les méthodes traditionnelles de culture biologique sur les 2000 ha actuellement cultivés.

ETHNOBOTANIQUE, les usages mondiaux

Le Canada utilise l’extrait sec de Maca pour le bien-être spécifique des femmes (bouffées de chaleur, céphalées, problèmes liés au cycle féminin et la densification osseuse)

Le Japon utilise l’extrait de Maca pour l’énergie, l’endurance, la concentration, la mémoire.

Les U.S.A. l’utilisent comme aphrodisiaque, contre les dysfonctionnements sexuels et l’impuissance et pour la libido.

La NASA utilise l’extrait de Maca pour les astronautes pour étudier la qualité, la mobilité et la quantité du sperme dont l’appauvrissement est lié à l’altitude.

Le personnel d’une Compagnie aérienne américaine utilise l’extrait de Maca pour rémédier au décallage horaire et rééquilibrer le rythme veille-sommeil.

L’Allemagne utilise l’extrait de Maca dans des centres de cure pour la fatigue-chronique avec 80% de succès..

LA MACA DU PEROU

et ses procédés de transformation

Le tubercule est séché pendant deux ans au soleil et est broyé pour faire de la farine de racine de maca qui va servir à faire des gâteaux, des galettes ou du pain, elle doit être cuite et les péruviens en consomment environ 200 gramme par jour.

Les procédés de transformation :

La farine gélatinisée est appelée « concentrado » au Pérou. La gélatinisation consiste en un procédé de lavage, chauffage (gélatinisation des amidons pour les rendre plus digestes)

La maca est grillée et déshydratée, micropulvérisée et stabilisée. C’est ce procédé de chauffage qui garantit l’innocuité du produit en le débarassant des alcaloîdes potentiellement dangeureux. La dose journlière est de 3 gr par jour. La Maca gélatinisée ou concentrée contient 0.5% de principes actifs (macamides, glucosinolates)

L’extrait est un procédé de transformation hydro-alcoolique liquide-solide et les taux de concentration varient :

L’extrait 4.1ou extrait standardisé est obtenu avec 4 kilos de racines sèches pour un kilo d’extrait ( 0.5% de principes actifs)

L’extrait 10.1ou extrait sec titré (3% de principes actifs) est obtenu à partir de 10 kilos de racines sèches pour un kilo d’extrait (utilisé par la médecine péruvienne)

Notre extrait de maca « MAXIMACAÒ » est un méla,ge parfait de trois écotypes de Maca élaboré en Laboratoire Pharmaceutique :

Maca Jaune pour ses propriété énergisante, anti’stress, anxiété.

Maca Rougepour réequilibrér le système hormonal et combattre la fatique chronique (riche en anti-oxydants).

Maca Noirpour le sommeil réparateur et les défenses immunitaires.

BioProMaca : Qui sommes-nous ?

L’être humain et les plantes ont une histoire commmune, les plantes sont d’abord notre aliment et c’est bien évidemment l’aliment qui est notre première médecine. Elles sont ensuite ou en même temps pour certains un remède car les plantes sont aussi médicinales. C’est une parcelle de vie qui intervient sur une autre parcelle de vie. C’est cette dynamique qui la fait re-mède, au sens de re-médier, re-centrer. Les plantes ne soignent pas des symptômes, elles s’adressent à l’organisme tout entier. Les herboristes considèrent que les plantes résistantes sont d’une valeur spéciale d’un point de vue thérapeutique et dans ce domaine la Maca est hors pair..

Après avoir étudié la biodiversité et les savoirs traditionnels du Pérou, l’équipe, qui est devenue BioPro Maca, s’est intéssée pendant plusieurs années à l’agiculture traditionnelle andine et au tubercule de Maca, à son mode de culture, aux procédés de transformation, à ses valeurs nutritionnelles, aux études scientifiques puis à l’ethnopharmacie et s’est engagée dans l’importation et la commercialisation du tubercule de Maca pour ses surprenantes propriétés médicinales avec l’aide de l’Ambassade du Pérou en France et le Ministère de la Santé de Lima.

BioPro Maca s’est préoccupée des problèmes de gestion durable des ressources s’est engagée dans le commerce équitable avec l’ ONG espagnole Curmi en signant une charte avec des paysans péruviens leur garantissant ainsi des revenus convenables. Curmi a financé des aménagements sur les parcelles, allant du renouvellement du matériel aux endroits sanitaires.

Les périmètres ont été équipés de bacs en inox et de séchoirs solaires pour éviter que les tubercules ne sèchent à même le sol à cause de la pauvreté et des risques de champignon.

Le Commerce équitable concerne également les unités de production. Les femmes qui y travaillent sont mieux rémunérées et bénéficient d’une couverture sociale gratuite.

Josée-Anne Galan, sociologue, passionnée de botanique étudie depuis tente ans les rapports qu’entretiennent les hommes avec les plantes et leur environnement. Elle est devenue « chercheur indépendant » en faisant des recherches sur « les études de longévité face aux civilisations » et s’est spécialisée sur le Lepidium Meyenii Walpers, la maca « nourriture des populations andines » et la Maca des Incas « nourriture des Rois ». Elle est en charge du commerce équitable, des relations avec les scientifiques français et péruviens.

Sarah Brison, importateur et gérante de la Société BioPro Maca a contribué à l’élaboration de la recette MaximacaÒ avec plusieurs écotypes de Maca en fonction de leurs différentes propriétés avec le comité scientifique du Laboratoire Pharmaceutique péruvien. Elle est en charge des relations avec les laboratoires pharmaceutiques français et péruviens.

MODE D’EMPLOI

MAXIMACAÒ extrait sec10 /1

CONSEILS D’UTILISATION : 1,5gr le matin avec un grand verre d’eau ou de jus

Comment se présente ce produit ?

Boite de 120 gélules d’origine végétales

A-t-il des effets secondaires ?

Absolument aucun : son innocuité est totale

Oùpuis-je l’acheter?

Par téléphone :02 35 97 37 03

Par correspondance :

BioProMaca

1381 route de femmare

76450 PALUEL

ou par internet: www.macaduperou.com

contact : Sarah Brison

Un commentaire à “La maca du Pérou: un puissant énergisant très efficace contre les troubles de la ménopause” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Je voudrais savoir en combien de temps la maca fait son effet pour les troubles de l’érection et combien de temps faut’il en prendre.