Les élus locaux se mobilisent pour améliorer l’accès aux soins de leurs administrés

Contacter Commenter Site Web Page Web
Avec « Ma Commune Ma Santé » chaque mairie peut désormais faire bénéficier à ses administrés d’une mutuelle communale mutualisée, à moindre coût et accessible à tous! Une solution intéressante qui apparaît comme une alternative appropriée...

Les élus locaux se mobilisent pour améliorer l’accès aux soins de leurs administrés avec :

« Ma Commune Ma Santé »

La complémentaire santé communale mutualisée

Partant du constat des inégalités sociales dans la prise en charge des dépenses de santé, les élus locaux de France se mobilisent pour leurs concitoyens et proposent une mutuelle communale.

Grâce à la mise en place du dispositif « Ma Commune Ma Santé » en partenariat avec l’Association ACTIOM, chaque mairie peut désormais faire bénéficier à ses administrés d’une complémentaire santé communale mutualisée, à moindre coût  et accessible à tous.

Élaborée pour améliorer l’accès aux  soins et générer du gain en pouvoir d’achat, cette mutuelle communale a pour but de  favoriser le retour aux soins de santé pour près de 4.5 millions de personnes (qui par manque de moyens n’y ont pas accès) et d’alléger le coût des cotisations pour beaucoup d’autres.

Une solution intéressante qui apparaît comme une alternative appropriée dans l’univers complexe des mutuelles…

Le principe de mutualisation existe déjà. Les salariés des entreprises le savent bien, au 1er janvier 2016, tous devront bénéficier d’une complémentaire santé négociée par leur employeur au bénéfice de tous avec des tarifs uniques non liés à l’âge de l’assuré. L’objectif de « Ma Commune Ma Santé » est de protéger le reste de la population (non-salariés) en permettant aux jeunes sans emploi, commerçants, artisans, agriculteurs, chômeurs,  seniors et professionnels libéraux, de bénéficier eux aussi, d’une offre collective, mutualisée et négociée au meilleur tarif, sans subir pour autant les augmentations importantes des cotisations d’une année sur l’autre.

L’autre objectif prioritaire de Ma Commune Ma Santé est de pallier aux inégalités sociales pour près de 4.5 millions de personnes (qui par manque de moyens, font « l’économie » d’une mutuelle) en leur permettant de revenir à une couverture de soins minimum à moindre coût.

Chaque mairie peut donc décider de mettre en place le dispositif « Ma Commune Ma Santé » au sein de la commune. Tous ses habitants pourront alors bénéficier d’une mutuelle collective à adhésion facultative, pérenne dans le temps et à un coût optimisé.

Sans questionnaire de santé, sans limite d’âge, personnalisable et négociée avec les spécialistes du métier, l’offre   « Ma Commune Ma Santé » s’adapte aux besoins et assure une couverture de soins à plusieurs niveaux et à des tarifs négociés.

L’adage  « l’union fait la force » n’est plus à prouver, la solidarité dans une commune prend tout son sens

La mutuelle communales’adresse à tout le monde, elle  a pour vocation de protéger et de sécuriser toute personne désirant acquérir une mutuelle santé à moindre coût ou souhaitant simplement économiser sur ses cotisations actuelles sans brader ses prestations.

Tous les habitants d’une même commune, ayant adhéré au dispositif, peuvent sans discrimination aucune, demander à profiter de  « Ma Commune Ma Santé ».

Pour en bénéficier, il faut au préalable que la mairie accrédite l’Association ACTIOM, puis l’administré devra se rendre en mairie pour retirer un dossier d’inscription,  renseigner le bulletin d’affiliation et  le retourner.

Une démarche simple, accompagnée et efficace.

Cette offre de complémentaire santé entièrement conçue « clé en main » au bénéfice des administrés,  s’inscrit en réponse à une demande de maires et de Centres Communaux d’Action Sociale en recherche de solutions pour l’amélioration du pouvoir d’achat et un retour à une couverture de soins de leurs administrés.

Plusieurs d’entre elles ont d’ores et déjà  adhéré à  l’opération et beaucoup d’autres encore sollicitent aujourd’hui cette offre mutualisée.

La mutuelle communale « Ma Commune Ma Santé » devient  une solution concrète et durable valorisant la politique sociale des communes avec un geste fort et significatif  pour le bien-être des administrés.

L’association ACTIOM « Actions de Mutualisation pour l’amélioration du pouvoir d’achat » est une association  d’assurés loi 1901 à but non lucratif. Créée par 3 professionnels spécialisés en couverture Santé-Prévoyance et Retraite, Renaud Berezowski, Thierry Chamaret et Stéphane Albié (du Groupe Sofraco),  elle a été fondée dans le but de concevoir et proposer des solutions mutualisées « clé en main » au bénéfice de ses adhérents.

Dans le cadre de « Ma Commune Ma Santé », son rôle est de représenter et de défendre ses adhérents auprès des assureurs et des mutuelles de France.  Son objectif est de faire baisser les tarifs en mutualisant les risques et les prestations afin d’obtenir une offre à moindre coût et accessible à tous.

En travaillant conjointement avec tous les acteurs du métier de la santé et de la prévoyance et fort de ses nombreuses synergies,  ACTIOM a  lancé une consultation générale auprès deCompagnies d’assurance et des Mutuelles partenaires du groupement Sofraco,  pour répondre au cahier des charges des élus locaux.

Deux prestataires ont été retenus pour la qualité et la pérennité de leurs prestations sur mesure, pour leurs tarifs et pour leurs services proposés.

La grande force de ce dispositif est que l’Association ACTIOM peut intégrer très facilement d’autres offres de mutuelles afin de toujours veiller et  préserver des solutions compétitives et avantageuses au bénéfice de ses adhérents.

Historiquement, Le concept d’une complémentaire santé communale existe déjà localement. Quelques municipalités via leur CCAS proposent déjà des services similaires. Les élus locaux forcés de constater le problème grandissant des inégalités sociales face aux dépenses de santé, ont souhaité mettre en place un système plus juste et plus équitable dans la prise en charge des dépenses de santé. Le danger d’une offre purement locale réside dans le maintien des équilibres financiers dans le temps donc des tarifs à moyen et long terme.

La grande complexité de l’offre à bâtir, réellement intéressante et viable dans le temps, portait notamment sur les problématiques et contraintes du droit public et du code des assurances. L’association ACTIOM a été accompagnée des conseils de juristes spécialisés en droit public et en droit des assurances pour construire une offre de service totalement viable et légale.

La prise en charge des soins de santé est devenue un réel enjeu, prioritaire et urgent  comme  le signale Mr Kanner ancien président de l’UNCASS (Union Nationale des Centres d’Action Sociale) devenu récemment ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, dans son rapport sur la santé, de juin 2014.

Il  rappelle qu’il s’agit d’une prérogative des CCAS et CIAS que d’accompagner à l’acquisition d’une mutuelle santé et à favoriser la coordination de partenariats entre les différents acteurs de la santé.

Pour plus d’informations…

Une adresse mail : macommunemasanté@groupesofraco.com

Un site internet : www.associationactiom.org

Un service Communication au 05.57.35.57.35