La maison du Canal célèbre son 25ème salarié

Contacter Commenter
Un entreprenariat social créateur d'emplois locaux ... Un emploi d’avenir : La maison du Canal recrute son 25ème salarié, premier emploi d'avenir !

la maison du Canal

Un entreprenariat social créateur d’emplois locaux …

Un emploi d’avenir : La maison du Canal recrute son 25ème salarié !

Labellisée Régie de quartier en 2010 et conventionnée Entreprise d’Insertion en 2011, La maison du Canal poursuit son développement et crée son 25ème emploi.

Voulue, créée et animée par les différents acteurs économiques et sociaux du 10ème arrondissement – habitants, associations, élus et bailleurs sociaux – cette Régie de Quartier  développe sur son territoire d’intervention des actions créatrices de lien social,  d’embellissement de quartier et de sensibilisation à l’économie et au réemploi d’objets.

Proposant  notamment des prestations d’entretien de parties communes d’immeubles, de nettoiement de la voirie ou d’entretien d’espaces verts, l’association recrute pour cela,  en contrats aidés, des personnes éloignées de l’emploi habitant dans l’arrondissement. Elle leur assure un accompagnement social et des formations facilitant leur retour vers un emploi pérenne.

Montant progressivement en puissance…

Ces activités lui ont permis de créer de l’emploi en contrat d’insertion pour 18 habitants du 10ème arrondissement en trois ans. Elle vient de procéder à son dernier recrutement, premier Emploi d’Avenir, qui porte son effectif total à 25 personnes !

Très engagée en faveur du développement durable, l’association sensibilise les résidents au pied de leurs immeubles par des animations sur le tri sélectif et le mieux consommer pour gagner en  pouvoir d’achat. Elle procède aussi à des collectes sélectives d’objets. En décembre 2011, elle a ouvert –toujours dans le 10ème arrondissement-  la Librairie Solidairede la rue d’Hauteville. Sur cette même base, elle monte un projet de Ressourcerie et création textile : la Griffe d’Ellee, pour créer davantage d’emplois féminins.

Dorénavant en route vers les 50 salariés !