Obésité et précarité : comment rompre le cercle vicieux ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
Se nourrir mal est un fléau que la plupart des précaires rencontrent. L'association FASTI aide à apprendre les bases d'une nourriture équilibrée.

L’obésité est un problème qui touche deux fois plus d’enfants de quartier défavorisé et les familles vivant dans des conditions précaires…

Même avec les aides sociales, les colis repas et autres assistances alimentaires, se nourrir sainement peut être parfois très compliqué pour certaines familles. Manque d’idées, de connaissance ou d’endroit pour cuisiner ; il existe une association à Paris qui veut mettre fin à cette fatalité. Cette dernière a mis en place des ateliers culinaire pour les mères de famille ne pouvant pas préparer chez elle leur nourriture ou les personnes précaires qui n’ont aucun autre endroit où cuisiner. Fernanda, présidente de l’association d’aide aux femmes réfugiées FASTI, s’occupe de cet atelier. Elle déclare « cet atelier est né d’un constat. Les personnes que nous accueillons et qui vivent dans des situations de grande précarité notamment à l’hôtel ou dans des maisons qui n’ont pas de cuisine traditionnelle, sont de plus en plus isolées, mangent mal ou mangent dehors un sandwich et autre chose. Et donc ce qu’on essaye de faire ici, avec cette cuisine, c’est de donner tous les éléments et déclics qui permettent une cuisine équilibrée ».

Apprendre à cuisiner pour mieux manger…

En France, près de 38000 personnes vivent dans des hôtels et plus de 2,5 millions vivent dans des logements exigus sans confort minime. Ces familles souvent monoparentales ont recours à l’aide alimentaire ou à la débrouille. Conséquence : des troubles de la santé qui deviennent répétitifs, obésité, excès de cholestérol ou encore diabète. De fortes carences en vitamine et fer sont observées. Des conseils diététiques sont fournis ainsi qu’une certaine structure dans leurs habitudes alimentaires. Un petit livret édité par la ville de Paris est donné à ces personnes pour leur montrer des idées de recette faciles à reproduire chez soi et ne coutant pas beaucoup d’argent. Ce dernier est disponible sur le site de la ville de Paris : www.paris.fr