Worldleenks : un nouveau réseau social

Contacter Commenter Site Web

WORLDLEENKS : un nouveau réseau social pour conjuguer Ethique et Profitabilité

\Il y a un tel foisonnement de nouveautés sur le Web, qu’il arrive parfois que certaines innovations de qualité passent inaperçues. C’est le cas en particulier du nouveau Réseau social dénommé WORLDLEENKS qui a été lancé en ce début d’année, et qui n’a pas encore reçu l’accueil qu’il mérite. Certes, il est encore trop tôt pour se prononcer sur son devenir, mais il appartient aux « leaders d’opinion » de l’analyser et le cas échéant, en dégager la pertinence et appeler à sa promotion.

En quoi WORLDLEENKS mérite-t-il l’intérêt des blogueurs et des autres leaders d’opinion sur le Web ?

Si pour tout un chacun, être dans l’air du temps, c’est draper ses réalisations du sceau de l’innovation, il faut reconnaître, que dans le cas de WORLDLEENKS, le caractère innovant est largement établi.

Dès sa conception les promoteurs de WORLDLEENKS ont évité qu’il soit un simple copier-coller des réseaux existants et encore moins une imitation de FACEBOOK. Certes il emprunte les outils communs à l’ensemble des Réseaux sociaux, mais il s’en distingue par une démarche intellectuelle toute pertinente, et qu’on peut réduire schématiquement à trois axes :

1°/ L’éthique :

Le développement débridé des Réseaux sociaux sur la Toile, conduit souvent à des dérapages qui peuvent ne pas être sans conséquences sur la vie privée des usagers. Bien que l’écrasante majorité s’en accommode, il n’en demeure pas moins que certains réseaux  inclinent, les moins avertis peut-être, à s’exhiber. Et quand l’exhibitionnisme croise le voyeurisme, on comprend alors certains succès.

Un Réseau social se doit par essence d’accepter les gens tels qu’ils veulent apparaître, et il est exclu que pour quelques raisons moralisatrices, on trace une ligne de conduite. Cependant dans la vie, chacun passe par différentes phases correspondant aux états d’âme du moment. Ainsi par exemple, un jeune en mal de célébrité, serait amené à exhiber des aspects de sa vie qu’il risquerait de regretter après coup, l’âge adulte venant relativiser la vanité de son acte.

Sauf que cet acte va le poursuivre sa vie durant, et le Réseau social ne lui offrant aucune  chance  de se racheter car on peut visionner  pour toujours le « délit ». WORLDLEENKS casse ce carcan en offrant à tous ses adhérents « l’oubli numérique » en effaçant toute trace de ce que vous avez publié un jour dès lors que vous cessez d’être membre du Réseau.

Cette attitude éthique s’inscrit dans une approche toute européenne, car faut-il le rappeler, WORLDLEENKS est un des rares Réseaux sociaux « généralistes » conçu et réalisé en Europe. On se rappelle qu’à Bruxelles, Mme Nathalie kosciusko-morizet, alors en charge du Ministère de l’Economie Numérique a défendu avec force l’idée du droit à l’oubli numérique, un droit superbement ignoré en Amérique du Nord et partant par les grands Réseaux.

L’éthique chez WORLDLEENKS se prolonge dans son rapport avec l’argent, dans la mesure où ses ressources proviendront essentiellement des abonnements, évitant le recours systématique à la publicité avec le défilement incessant de bannières vantant tout et rien. Renoncer au matraquage publicitaire, c’est libérer l’usager de toute sollicitation autre que l’utilité du Site.

Car WORLDLEENKS est très utile, et peut être aussi très profitable.

2°/ Utile et profitable :

WORLDLEENKS offre une large palette de rubriques dont certaines permettent de gagner de l’argent. On citera :

  • Ø le parrainage: chaque fois qu’un usager parraine une de ses relations, il perçoit 5 €. Et si la personne parrainée (filleul), parraine à son tour une autre personne, la première personne perçoit en plus 2,5 € supplémentaire. La cascade continue jusqu’au filleul du filleul du filleul qui rapporte alors 1,25 € à la première personne. C’est symbolique, mais pour quelqu’un de fortement impliqué le revenu peut être conséquent.
  • Ø Le vide-grenier et le vide-dressing: ces deux rubriques vous permettent de vendre en toute liberté, tous les objets et tous les articles qui jonchent votre grenier ou votre dressing. WORLDLEENKS ne prélevant au passage aucune commission.
  • Ø La Galerie d’art: gérez votre galerie d’art personnalisée, exposez vos œuvres et vendez les sans commission!
  • Ø Les écrivains, qu’ils soient amateurs ou professionnels, peuvent vendre leurs œuvres littéraires ou autres en format électronique, sur la rubrique dédiée aux e-books de WORLDLEENKS. Là encore sans commission!
  • Ø E-Project: Les porteurs de projets peuvent trouver, sans intermédiaire, des partenaires financiers et/ou industriels (associés, sponsors, etc…) sur cette rubrique.

On voit  à travers ces exemples que WORLDLEENKS offre à ses adhérents la possibilité de se faire de l’argent sans pour autant qu’il prélève le moindre Euro sur leurs activités. Ses seules ressources, comme cela a été dit, proviennent des cotisations d’abonnement des adhérents. Cette dernière a été fixée à 40€ par an, soit du même ordre que l’abonnement mensuel sur certains Réseaux qui sont loin d’offrir une aussi large prestation.

3°/ Culture, hobby, divertissement :

WORLDLEENKS se veut aussi un Réseau convivial offrant la possibilité à ceux qui le souhaite de s’évader vers leur hobbies et de se divertir. On trouve ainsi des rubriques comme la Généalogie, l’Astrologie, les Jeux, les Vidéo-Buzz etc… !

Le choix de la Généalogie par exemple n’est pas dicté par le seul engouement qu’elle connaît actuellement en Europe, mais par le fait que dans un Réseau social c’est une manière élégante de parler de ses enfants, des parents, oncles, tantes, cousins, etc… et sans rien exposer d’autre que les liens d’amour qui vous lient à votre famille.

D’autres rubriques très pratiques viennent compléter la panoplie de WORLDLEENKS. C’est le cas par exemple de la rubrique Casting (cinéma, TV, Radio), de la rubrique Sorties ou encore de la rubrique Evénements.

En conclusion les concepteurs de WORLDLEENKS semblent avoir fait une lecture au premier degré de la notion de réseau social. En effet parler de Réseau social, c’est chercher évidemment à construire un lien social. Ce dernier ne peut avoir de sens que s’il respect une certaine éthique et s’il s’inscrit dans une forme de convivialité, seule garantie de créer un rapport serein et apaisé entre internautes.

L’avenir dira si ce pari sera tenu !

NEELA  ASSAYAGH