La recette du gratin dauphinois, difficile de faire l’unanimité

Contacter Commenter Site Web Page Web
Lors des repas partagés durant cet hiver, le gratin dauphinois accompagne à nouveau viandes, volailles et gibiers sur les tables françaises. Le ou plutôt les gratins dauphinois, tant il est difficile de trouver une recette qui fasse l'unanimité.

La recette du gratin dauphinois qui semble partagée par le plus grand nombre est celle mise en avant par le site web www.legratindauphinois.fr dès sa page d’accueil. On y cuit lentement au four les pommes de terre plongées dans un laitage. Démarrée à cru, cette cuisson s’étale sur plusieurs heures.

L’autre recette, également souvent plébiscitée, débute par une pré-cuisson des pommes de terre sur le feu avant de terminer par un passage plus rapide au four. Cette cuisson est aujourd’hui privilégiée par les professionnels et elle a permis à Marie Rochedy de remporter en janvier 2017 le Championnat du gratin dauphinois, organisé par France Bleu Isère au château de Sassenage (38).

Si l’absence du fromage ne fait pas débat tant il paraîtrait iconoclaste dans la recette traditionnelle, force est de constater qu’il est aujourd’hui très difficile d’imposer une seule manière de réaliser le gratin dauphinois même si l’on note de plus en plus un retour à la simplicité. Ainsi, Christophe Arribert, le célèbre chef du restaurant doublement étoilé “les terrasses d’Uriage”, milite aujourd’hui pour un gratin dauphinois sans muscade et sans ail. Une révolution pour certains, un juste retour aux sources pour d’autres.