80% des consultants et enseignants de Feng Shui sont des imposteurs !

Contacter Commenter Site Web Page Web
En Europe notamment, la grande majorité de ceux qui se présentent comme professionnels du Feng Shui, consultants, enseignants ou même auteurs d’ouvrages sur le sujets, sont de vrais imposteurs.

Incompétence et mensonge

Imposteurs car ils sont incompétents et prétendent être des experts mais aussi imposteurs car ils s’inventent des références et des parcours exemplaires qui ne sont que mensonges. Tout cela étant bien sûr lié car pour masquer leur incompétence, il leur faut un voile de fumée et de mensonges.

Depuis le début des années 90, le Feng Shui a connu un énorme engouement en Europe, suivant celui généré aux Etats Unis par le roi des charlatans, Thomas Lin Yun. En effet, celui-ci a inventé de toutes pièces, en imitant les principes classiques, une forme très simple et populaire de Feng Shui.

Mais il ne s’est pas contenté d’inventer sa propre forme de Feng Shui, il l’a fait sous l’égide de sa « Secte Bouddhiste des Bonnets Noirs », dont il s’est aussi auto-proclamé chef suprême. Facile quand on en est le seul représentant !

Un autre personnage emblématique de l’imposture à contribuer à diffuser cette forme contre-nature du Feng Shui, dans le monde entier, grâce à un marketing ultra-agressif et un charisme à toute épreuve : Lilian Too, que certains ont surnommée « prêtresse du Feng Shui »… Le diable a-t-il des prêtresses ?

Sans référence solide en la matière permettant de faire la part des choses, les occidentaux ont très vite adopté cette vision simple et très efficacement marquetée d’une discipline asiatique aux relents de sagesse ancestrale. D’un point de vue commercial, c’est la notoriété qui fait la crédibilité, donc en l’absence de concurrents sérieux, le charlatan et ses émules se sont taillé la part du lion dans les pays occidentaux.

Une duperie qui a la peau dure

Loin des véritables représentants de la science authentiques, vivant en Asie, en Chine, à Singapour, Hong Kong, Taiwan ou en Malaisie et dans un vide de bibliographie sérieuse puisqu’uniquement disponibles qu’en chinois, il leur fut très facile de diffuser leur pseudo-fengshui auprès d’un public qui n’avait aucun moyen de juger de leurs compétences.

Sur les bases de cette mystification, consolidées par des livres publiés à seule fin d’être lucratifs, par des auteurs et des éditeurs sans scrupules, un nouveau paradigme s’est installé, générant un marché de consultants et d’enseignants. Des écoles ont été créées par des opportunistes qui y ont vu, à juste titre, de juteux revenus à en tirer.

Avant que les véritables maîtres et experts ne réagissent, le temps que de l’occident, l’information arrive jusqu’à eux, un peu, il faut le dire, retranchés dans leurs tours d’ivoire, le mal était fait.

Pourtant, un petit nombre d’entre eux, malgré l’avis général de leurs pairs de laisser les occidentaux dans l’ignorance et l’errance, a décidé d’œuvrer pour rétablir la vérité et une image juste du Feng Shui, d’une tradition séculaire, rigoureuse, fiable et efficace, d’une véritable science de l’environnement.

Ils ont formé des praticiens dans le monde entier, outrepassant la tradition d’un enseignement confidentiel et d’un nombre limité de disciple, pour tenter de refaire pencher la balance dans le bon sens. Ils y sont parvenus, dans une certaine mesure car l’information se diffuse rapidement dans les milieux d’initiés et leurs noms ont commencé à circuler.

S’adapter plutôt que se remettre en question

Malgré tout, les praticiens de Feng Shui authentique, réellement compétents, forment une très petite minorité, noyée parmi les « autres ». En effet, l’apprentissage et la pratique de cette discipline requiert un enseignement complet, long et complexe en plus d’une bonne expérience sur le terrain. Il n’est donc pas facile de devenir consultant ou expert, et encore moins de devenir maître, dans le respect des règles de la discipline authentique.

Mais il est très facile d’inventer des références, des années d’expériences, voire des enseignements suivis auprès de maîtres asiatiques (le plus souvent inconnus). Qui va vérifier ? Qui peut vraiment vérifier si ce qu’on écrit sur son site web est vrai, si les compétences qu’on prétend détenir sont exactes ?

Ce n’est pas parce que désormais les ressources fiables et véritables du Feng Shui authentiques sont connues que les imposteurs ont décidé de se mettre à niveau. Ils se sont tout simplement inventés des références pour faire croire qu’ils sont au même niveau que les vrais maîtres et experts. Ils continuent à mentir sur leurs parcours, leurs connaissances et leurs références, ils continuent à tromper leurs clients.

Plus grave, ils continuent à tromper leurs étudiants en prétendant les former au métier de consultant en Feng Shui et leur délivrent des diplômes d’experts ! Ces nouveaux praticiens qui sortent de ces écoles aberrantes croient être compétents alors qu’ils ne le sont pas. Ils contribuent encore plus à diffuser une fausse et mauvaise image de la discipline et de ses représentants.

Mais que croyez-vous que ces praticiens font lorsqu’ils se rendent compte que leurs compétences sont très insuffisantes et que les connaissances qu’on leur a transmises sont erronées ? Croyez-vous qu’ils décident de se mettre à niveau auprès des véritables maîtres, qu’ils décident de recommencer et de repayer un cursus complet de formation ?

Certains le font, très peu le font et 80% des nouveaux praticiens formés par les imposteurs deviennent à leur tour des imposteurs car incompétents mais aussi conscients de leur incompétence.

Le vrai Feng Shui existe, les vrais maîtres existent !

Le Feng Shui est une discipline taoïste, née en Chine il y a plus ou moins 3000 ans. Les maîtres qui lui ont donné ses lettres de noblesse sont Zhu Ge Liang (180-234) et Guo Pu (276-324). Les fondements et les principes utilisés et transcrit depuis près de dix-neuf siècles sont encore étudiés et appliqués de nos jours par les détenteurs du savoir qui leur a été transmis dans le respect des règles et de l’éthique de cette science millénaire.

En Europe, le meilleur représentant du Feng Shui est Maître Han qui a fondé son école en Suisse, la Wu Ji Academy, pour transmettre la science traditionnelle taoïste de l’environnement et former des consultants et experts dans ce domaine.

Maître Han a un parcours exemplaire dans le Feng Shui. Il a étudié auprès du plus grand maître reconnu, a travaillé à ses côté pendant plusieurs années, a pratiqué et enseigné dans une dizaine de pays à travers le monde, a publié un ouvrage de référence et surtout, il a été reconnu par ses pairs aux plus hauts niveaux, notamment en Chine. Il est d’ailleurs le seul maître en Feng Shui non-chinois à être officiellement reconnus par les autorités chinoises dans ce domaine.

Depuis des années, Maître Han défend ouvertement et activement les valeurs du Feng Shui authentique et de ce fait, est devenu le porte-parole en Europe de cette « Science Ancestrale de l’Environnement », telle que le reconnaît aujourd’hui officiellement le gouvernement Chinois.

Toutes les informations utiles sur la Wu Ji Academy, Maître Han et sa vision du Feng Shui sur : www.wujiacademy.com et www.fengshui-traditionnel.com

4 commentaires à 󈭀% des consultants et enseignants de Feng Shui sont des imposteurs !” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Je suis d’accord avec l’article de cette prestigieuse école tenue par mon ami Nicolas (Maitre Han).
    Il est vrai que de nombreuses personnes, attirées par l’appat du gain, se déclarent “Consultant” après quelques heures seulement de formation, là, où de nombreuses années ne suffisent même pas.
    Je donne moi même des formations, non diplomantes, seulement pour que les personnes interessées par le Fengshui sachent les bases et seulement cela.
    J’ai hélas souvent la surprise de voir ces personnes par la suite, s’intituler ” consultante” ou “conseillère” fengshui. Cela est grave. Je les ai bien prévenues qu’une simple formation de deux ou trois jours, ne permettait en aucune manière de prétendre déterminer la connaissance totale d’une bonne consultation…mais leur formation en poche, je ne peux hélas intervenir.
    Je rejoints donc les propos de Maître han.
    Harmonieusement à vous tous.

    http://www.fengshui83.com

  2. On n’a plus qu’à croire sur parole celui qui se fait appeler maître, qui a créé sa propre école… Et soyez en certain, surement pas dans un but lucratif (regardez le prix…). Mais quand on est un maître, détenteur des secrets du feng shui que seuls les VRAIS maîtres possède, on peut tout se permettre… Allez vite, contactons la Wu j’ai academy….
    Tout cela s’apparente tristement a ce que l’on voit en médecine chinoise et plus globalement tous les arts asiatiques en occident. C’est triste.

  3. Le 1er maître feng shui qui a découvert les fondements a aussi appris par lui même et dieu n’a donné de diplôme à personne à la naissance ! seulement des dons ! Les dons ne sont pas étiquetés sur la poitrine des gens !
    Il n’y a pas qu’en Asie qu’on trouve de grands maîtres et des imposteurs, il y en a partout, même des patentés pignon sur rue et qui prennent très chers pour des services minimum ! La preuve au gouvernement il n’y a que des surdiplômés incompétents ! Tous les pays sont en crise ! le diplôme ne fait pas tout ! le don, l’instinct, la logique, le sens de l’observation, l’expérience et le désir de bien faire donnent aussi bcp de bons résultats !
    Si le feng shui marchait à tous les coups et si les maîtres feng shui patentés étaient des experts parfaits ! ils donneraient leur savoir pour que le monde soit meilleur au lieu de faire payer très cher des conseils incertains et onéreux à mettre en œuvre. !
    Je crois que le plus imposteur de tous n’est pas celui qu’on croit !
    Lilian too donne autant de bons et sages conseils que Maître Han ! A la différence, Liliane TOO offre bcp de conseils gratuits ce que ne fait pas Maître HAN par exemple, chez lui tout est à prix d’OR et donné avec parcimonie !

    Je pense que le meilleur acteur n’est pas celui qui a le meilleur diplôme , que le restaurateur le plus créatif n’est pas non plus le plus diplômé et cela est valable dans toutes les disciplines !
    Donnez moi la liste des diplômes de nos plus grands inventeurs !
    A l’époque où les diplômes n’existaient pas, on vivait très bien et chacun avait la chance de pouvoir exercer au mieux un métier qu’il aime ! Les occidentaux sont –ils tous si bêtes qu’ils iraient tous demander de l’aide à des voleurs et des incompétents ! ? C’est bien ce que vous écrivez ? Avez-vous plutôt peur de perdre un marché juteux au profit d’amateurs qui deviendront avec le temps et la persévérance, bien meilleur que les consultants étiquetés de votre super école ! Donnez nous des noms de gens connus que vous avez aidé ! ? Donnez des cours gratuits à ceux qui souhaitent en faire ce métier ! Quand on fait du feng shui on gagne assez bien sa vie pour offrir ses cours non !!? Comment se fait il qu’on construise toujours aussi mal ! former des architectes ! Là vous seriez d’utilité publique et vous courcircuiteriez les mauvais consultants!
    Aujourd’hui avec les diplômes on étiquette de la compétence sur un tas d’incompétents notoires et les meilleurs n’ont plus leur place ! Bien dommage ! Les meilleures écoles ne sont pas celle qu’on croit ! L’école de la vie donne des autodidactes compétents, et cela a toujours existé! Il est vrai qu’il existe des tas d’écoles des mystères qui gardent le savoir pour eux où le diffusent à doses homéopathiques à quelques initiés suffisamment argentés et cela donne une société pervertie au service de l’argent et une terre appauvrie dévastée affaiblie qui va mal !
    Je préfère encore un petit consultant humble et persévérant, plutôt qu’un grand maître voleur et imbu de lui-même !

  4. Le parcours de Maitre Han est justement exemplaire. Il est reconnu comme véritable Maître en Feng Shui par de nombreux autres maîtres de renom en Chine, en Malaisie, en Thaïlande, en Russie, etc.

    S’il y en a un qui puisse juger des compétences des consultants et enseignants de Feng Shui en Europe, c’est bien lui !

    Il a travaillé dur pendant de nombreuses années pour acquérir de façon irréprochable le titre de Maître en Feng Shui, que lui reconnaissent ceux qui, comme lui, défendent les valeurs de la discipline, en Chine.

    Oui, aujourd’hui les imposteurs et les charlatans tremblent car ils savent qu’ils ne pourront plus désormais œuvrer impunément…