L'hydrocéphalie, quand la maladie transforme votre vie

Contacter Commenter Page Web
Olivier est atteint d'hydrocéphalie, le diagnostic est tombé à ses 8 ans. L'insouciance de l'enfance a fait place à la cohabitation avec la maladie. Aujourd'hui Olivier raconte...

Un livre pour témoigner, déposer ses souffrances…

Olivier a huit ans. Il est un petit garçon plein de vie. Cet hiver-là, il partage avec ses parents des vacances à la montagne. Il est bien décidé à progresser en ski, ses parents lui ont offert des cours avec un moniteur. Pourtant, ce dernier s’inquiète de la mauvaise coordination dans les mouvements d’Olivier… Ici, tout commence, tout s’arrête.

Quand la maladie vole l’enfance

De médecin en spécialiste, de test en scanner, commence une longue série d’examens. Le diagnostic tombe : Olivier est atteint de  sténose de l’aqueduc de Sylvius, autrement dit d’hydrocéphalie. Cette maladie résulte d’une malformation. Le liquide céphalo-rachidien ne pouvant circuler librement, fait pression sur le cerveau, déclenchant maux de tête, douleurs et troubles psychiques.

Hydrocéphalie : une malformation avec laquelle il faut apprendre à vivre

Aujourd’hui, Olivier a 31 ans. Il a grandit, a appris à vivre avec sa maladie. De son enfance, il ne peut oublier les longues semaines d’hospitalisation, les interventions chirurgicales, les pleurs et les peurs. Chaque jour est un face à face avec sa maladie, une cohabitation avec cet appareillage logé dans son crâne, avec ce traitement à vie… Pourtant, Olivier a décidé de prendre la vie du bon côté et de profiter de chaque instant.

Des mots pour combattre les maux

Olivier a décidé de coucher sur papier son enfance, plus tout à fait insouciante, son parcours, son chemin, à travers les couloirs d’hôpitaux teintés de craintes et d’espoir, pour témoigner et donner force et envie de vivre à tous.

Contact presse

Vous pouvez joindre l’auteur Olivier Guichon par email : olivier.guichon@yahoo.fr.

Un commentaire à “Hydrocéphalie : Sortie d’un livre témoignage sur Olivier, hydrocéphale” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Salut,
    Comment vas tu ?