Clopinette dévoile les fantasmes de la salle de réunion...

Contacter Commenter Site Web Page Web

Cinq à sept… en salle de réunion !

Ils travaillent tous les deux dans la même entreprise, se plaisent, flirtent… A votre avis, dans quel endroit passeront-ils à l’acte ? Dans le secret d’un bureau ou dans l’ascenseur, avec la peur de se faire prendre ? Pourquoi pas, mais la majorité des couples (plus d’un sur trois) préfèrent… la salle de réunion !

Et oui, qui aurait cru que vidéoprojecteur, paperboard et autres tableaux blancs puissent être aussi aphrodisiaques… C’est la révélation apportée par un sondage commandé par Monster sur les lieux de l’entreprise faisant le plus fantasmer les Français.

Cette étude, très sérieuse, réalisée en 2011, balaie les idées reçues, avec 34% des sondés qui affirment fantasmer sur les salles de réunion, même si le « bureau du patron et son canapé en cuir » garde un attrait indéniable pour près de 29% des personnes interrogées ! L’amour dans l’ascenseur (21%) et dans le parking (16%) arrivent loin derrière. Après tout, il semble plus difficile de pouvoir réellement y passer à l’acte…

Cet attrait pour la salle de réunion peut s’expliquer par une recherche de discrétion, parfois difficile à trouver en entreprise, et la peur de se faire surprendre. N’oublions pas également que certains salariés y passent beaucoup de temps pour travailler mais également… s’ennuyer et donc fantasmer sur les autres participants et participantes !

On le savait déjà, le bureau est une formidable agence matrimoniale, ce quelle que soit la taille de l’entreprise d’ailleurs. Il n’est pas étonnant de voir qu’autant de couples (légitimes ou pas!) se forment et parfois se déforment dans le milieu de l’entreprise. Ainsi que le souligne Bruno Bremond, Directeur Général de Monster France-Europe du sud, « le bureau est un lieu de socialisation, on y rencontre beaucoup de monde ». Nombreuses rencontres donc, mais également temps passé ensemble pouvant être important, souvent plus qu’avec sa propre famille, partage des mêmes préoccupations, des mêmes challenges, des mêmes réussites… tout ceci concoure au rapprochement des personnes ! Bruno Bremond ajoute d’ailleurs : « Rien d’étonnant donc à ce que des salariés s’imaginent détourner ces lieux communs ».

Et si vous aussi faites partie des adeptes de l’amour au bureau, ne vous laissez pas trop emporter par la vague de la passion, après tout vous êtes bien payé pour travailler, pas pour compter fleurette à vos collègues… A moins que votre carrière vous importe peu ou que vous ne soyez vous-même le patron !