A propos de l'entretien des terrasses en bois

Contacter Commenter Site Web Page Web
Comment entretenir votre terrasse? D'emblée, il convient de rappeler les diverses propriétés du bois, puis nous vous proposerons diverses formes de nettoyage afin d'entretenir votre terrasse afin qu'elle garde son aspect d'origine et une finition parfaite.

I. Rappel des propriétés du bois

Sous les effets des ultraviolets du soleil, la teinte naturelle du bois évolue progressivement vers une couleur grise. ce changement de teinte ne s’effectue qu’en surface. Cette évolution peut être plus ou moins rapide suivant l’exposition de la pièce de bois. la teinte des bois non protégés des UV commence à évoluer dès les six premiers mois après leur mise en œuvre.

Ce phénomène naturel n’a aucune répercussion sur la solidité ou la durabilité du bois.

De plus en plus, Parquet 31 intègre cette particularité en anticipant sur l’harmonie architecturale future induite.

Cette évolution ne s’effectue pas tout à fait de la même façon suivant les essences de bois. Certaines essences ont même des particularités qui les distinguent. Les bois traités, qui, peuvent avoir des nuances de teintes du vert au brun suivant les produits de teinte à l’état initial, n’échappent pas à cette règle. Par contre, cette évolution est très nettement ralentie. il est cependant possible de rafraîchir la surface du bois à l’aide de produits spécifiques, mais ce type de traitement de surface ne permet pas un retour absolu à la teinte d’origine et son effet  n’est également que temporaire.

En conclusion, pour ce type d’ouvrage, nous recommandons de laisser la teinte évoluer naturellement.

II. Nettoyage et entretien

Une terrasse en bois ne nécessite pas d’entretien spécifique dès lors que l’utilisateur accepte l’évolution de teinte décrite ci-dessus.

Il est nécessaire d’entreprendre au moins une fois par an un nettoyage. Ce nettoyage peut être effectué manuellement avec une brosse non métallique et à l’eau (exemple au kärcher basse pression).

Cette solution ne contribue qu’à restaurer partiellement la teinte d’origine du bois. Dans ce but, il existe également sur le marché des produits “dégrisants”. Ces derniers devront être appliqués en respectant la notice de mise en œuvre des fabricants.

III. Aspect et finition

Si toutefois pour des raisons esthétiques (limitation de l’évolution de la teinte), une finition est souhaitée, il convient de retenir un système de finition adapté (produit d’imprégnation: saturateur, huile, lasure…) ayant fait l’objet d’une évaluation de type correspondant à cet usage tout en respectant les prescriptions du fabricant. Il est par contre illusoire de penser que l’application de cette finition, va, de façon durable, sans interventions répétées, éviter toute évolution.

Ainsi, pour obtenir un blocage de la teinte, la finition doit être appliquée de façon répétée en toute saison sachant qu’elle est très rapidement délavée en hiver. Cette solution constitue une contrainte d’entretien qui peut être jugée inadaptée pour des surfaces importantes.

Par ailleurs, certains produits, de traitement notamment, contribuent à stabiliser les supports et ont de ce fait un impact sur la pérennité de l’aspect par limitation de défauts apparents dans le temps (fentes, gerces…). Le degré de stabilisation conféré n’a cependant pas encore été évalué à ce jour par des organismes compétents.