Lancement de l’Observatoire de l’Implicite, au service de l’innovation sociale et territoriale

Contacter Commenter Site Web Page Web
Il vise à étudier les manières de faire d’innovateurs sociaux et modéliser les clés de leur savoir-faire, dans un but d’essaimage. L’initiative est parrainée par le Crédit Coopératif, Corinne Lepage, Patrick Viveret, et Axel Kahn.

L’Observatoire de l’Implicite, un des pôles de l’Institut des Territoires Coopératifs, vise à étudier en profondeur les manières de faire d’innovateurs sociaux sur les territoires afin de mettre en lumière et modéliser les clés de leur savoir-faire, dans un but d’essaimage. L’initiative est soutenue par le Crédit Coopératif, et parrainée par Corinne Lepage, Patrick Viveret, et Axel Kahn.

Notre société de demain sera par nécessité plus coopérative que celle d’aujourd’hui. Partout, foisonnent des initiatives qui proposent des solutions nouvelles, durables et souvent plus efficaces que les solutions déjà existantes. Toutes sont fondées sur de nouvelles relations et sur la coopération. Pour autant, la coopération n’est pas automatique. Ses rouages sont encore mal observés et mal utilisés. Les comprendre nécessite de plonger au cœur des relations humaines, dans ce qu’elles ont d’invisible et d’implicite.

L’Observatoire de l’Implicite partira en itinérance pédestre en France, à la rencontre des “faizeux” de notre territoire pour explorer et mettre en évidence l’implicite qui tisse leurs réussites, puis élaborer les manières de faire, facilitant ainsi leur reproduction et pollinisation.

La première itinérance, au mois de mars, traversera les départements de Loire-Atlantique, de Maine-et-Loire et de Vendée. La seconde, au mois de juin traversera les départements d’Ardèche, de Drôme, du Gard et de l’Hérault.

Ces deux itinérances sont financées par Inovane, le Crédit Coopératif et une campagne de financement participatif, jusqu’au 9 février, sur la plateforme dédiée à l’innovation sociale Arizuka. La campagne s’adresse aussi bien aux contributeurs individuels qu’aux collectivités, associations ou entreprises.

A propos de L’Institut des Territoires Coopératifs :
L’Institut des Territoires Coopératifs est un centre de recherche-action sur la coopération. Il est le prolongement d’Inovane, entreprise centrée depuis 15 ans sur le développement de projets de coopération dirigée par Anne et Patrick Beauvillard, enrichi de l’expérience de développement des territoires de l’ancien élu régional d’Aquitaine. Il se constituera sous forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif courant 2016.

Plus d’informations :
https://www.arizuka.com/fr/projects/l-observatoire-de-l-implicite
http://www.institut-territoires-cooperatifs.fr

Contact presse :
Patrick Beauvillard - 06 84 76 31 78 - patrick.beauvillard@inovane.fr

Parrains de l’Observatoire de l’Implicite :
• Axel Kahn, ancien chercheur en génétique et président d’université, essayiste humaniste
• Corinne Lepage, Rapporteure de la Mission de l’Economie du Nouveau Monde
• Patrick Viveret, auteur notamment de « Fraternité j’écris ton nom! »
• Jérôme Henry, Directeur de l’innovation au Crédit Coopératif

Témoignages de parrainages :

Axel Kahn, Médecin, ancien chercheur en génétique et président d’université, essayiste humaniste

« Les territoires sont riches d’initiatives diverses de nature à accroitre leur dynamisme, développer leur pouvoir d’attraction ou contribuer à la solidarité envers ceux qui le requièrent le plus du fait de handicaps économiques, culturels ou constitutionnels. Lorsque de semblables actions sont des succès, la question se pose de leur duplication possible ailleurs, dans une autre région ou un autre pays, ce qui demande d’en connaitre les facteurs de réussite. Or, certains de ces derniers ne se limitent pas à des “recettes” d’organisation et de fonctionnement mais s’enracinent dans un faisceau de relations implicites entre les intervenants, les bénéficiaires, les autorités territoriales, les expériences et traditions locales, le tissu économique, etc. Comprendre ce soubassement d’une initiative à succès ici peut s’avérer essentiel pour sa transposition réussie là. En ce sens, les études menées par l’Observatoire de l’implicite peuvent s’avérer déterminantes pour assurer une coopération efficace entre des territoires riches chacun d’expériences originales qu’ils sont prêts à partager, à la condition que ce partage s’avère possible. C’est pourquoi je soutiens sans réserve l’action de l’Observatoire ».

Corinne Lepage, Rapporteure de la Mission de l’Economie du Nouveau Monde

« L’observatoire de l’implicite est indispensable et on ne peut que s’étonner qu’il n’est pas été créé plutôt. La diffusion massive des bonnes pratiques et des succès nombreux sur nos territoires passe par la compréhension des raisons souterraines de ces réussites. Le succès de l’économie du Nouveau Monde repose sur les motifs psychologiques, sociologiques peut-être même anthropologiques qui ont permis à des pionniers de penser et d’agir dans un monde décarboné, connecté, territorialisé, qui remet l’humain au cœur de tout projet ».

Patrick Viveret, auteur notamment de « Fraternité j’écris ton nom! »

« Dans les stratégies de changement social il existe des éléments déjà identifiés et qui nécessitent d’abord une cristallisation d’énergie. C’est le cas de nombreuses formes de résistance : sur le plan humanitaire, face aux injustices sociales ou à des situations écologiquement dangereuses. Mais un deuxième volet est également important. C’est le repérage, l’analyse et la transmission de nombre de facteurs qui relèvent de ‘signaux faibles’. C’est à cette tâche que s’attelle l’Observatoire de l’implicite et c’est une initiative précieuse que je soutiens. »

Jérôme Henry, Directeur de l’innovation au Crédit Coopératif

« L’idée d’observer avec des chercheurs les idées, les concepts, les innovations qui fonctionnent en lien avec l’ESS va permettre d’analyser ces succès et de déterminer ce qui est lié au territoire et ce qui est lié à l’idée du projet en lui-même. Ce regard va maximiser les chances de succès, de pollinisation dans un autre territoire ».