Céline Schmink : Quand folk rime avec terroirs !

Contacter Commenter
Sorti le 24 juin dernier, « Paris-Memphis », le nouvel album de Céline Schmink ne cesse de faire parler de lui. Après la Belgique et l'Allemagne, la chanteuse présentait hier son travail musical à la 14eme édition du Festival Terroirs et Traditions.

« Une belle découverte musicale »

C’est sous le soleil et au beau milieu des champs moissonnés de la commune de la Trétoire (77) où avait lieu cette année le 14eme Festival Terroirs et Traditions que les visiteurs, plusieurs milliers, ont pu découvrir l’album « Paris-Memphis » de Céline Schmink, diffusé plusieurs fois en intégralité au-dessus du site grâce à une sonorisation titanesque suspendue dans les airs (voir photos). La chanteuse était présente à deux pas de là et a dédicacé toute la journée son album. Elle explique : « Nous avons reçu des centaines de personnes sur le stand. Toutes voulaient des renseignements sur la genèse de l’album, sa conception en France et aux USA. Les gens sont curieux, et pour eux le son de Paris-Memphis est particulièrement nouveau ». Damien, 29 ans, venu de Paris qui a acheté l’album sur stand explique : « J’étais dans l’herbe, tranquille au soleil à déjeuner et j’ai été surpris par le punch de la première chanson (ndlr : Bêtes d’orage) puis carrément séduit par la voix feutrée et blues. J’ai fait le tour des stands pour trouver la chanteuse et franchement c’est une belle découverte musicale ! ». Quand à Myriam, 42 ans, de la région, elle confie : « C’est ce côté non-commercial qui m’a séduite quand j’ai entendu l’album passer et aussi la voix très reconnaissable et atypique de la chanteuse, douce et sauvageonne à la fois. J’ai adoré. Je l’ai acheté pour l’écouter en rentrant dans la voiture ! ». Patrick, plus âgé, venu du Sud de la France qui a aussi investi dans l’album explique : « J’ai entendu le son, la musique qui résonnait et je me suis dit que celle-ci avait une voix craquante et croustillante ! Au début j’ai cru que c’était Bardot mais non ! Et puis j’ai appris qu’elle avait écrit et composé seule tout l’album. J’ai trouvé la démarche épatante et j’en ai acheté deux. Un pour moi et un pour les enfants ! ».


Un album dont la vocation est le voyage

Une découverte peu commune donc, cette année parmi les produits du terroir sur ce festival qui propose une fresque vivante sur la Grande guerre animée par 200 figurants costumés. Après ce joli succès la chanteuse reprend la route. « La promotion est un travail énorme avec les concerts. Nous partons demain pour la Dordogne où je vais participer à une émission de radio et chanter à un autre festival » explique Céline Schmink qui conclut : « Folk et campagne, pour ne pas dire country, riment particulièrement bien ! Beaucoup sont lassés par la musique synthé et apprécient d’entendre de vrais instruments joués par de vrais musiciens. C’est pourquoi Paris-Memphis est toujours bien accueilli. Je crois profondément que cet album conçu sous forme de road-trip est fait pour la route. Il voyage et il fait voyager. Sa promotion qui s’étale sur deux ans partout en France et en Europe répond au but initial : produire un album qui s’échange, se fait connaître sur la route, sur les chemins, de bouche à oreille et qui insuffle en chacun l’appel des grands espaces. C’est un album voyageur avant tout ! ».