Céline Schmink lance « On Larrabee », son nouveau single sombre et aérien …

Contacter Commenter Page Web
Après « Paris-Memphis », album aux tonalités folk salué par la presse, la radio (française et anglo-saxonne) et la télévision, Céline Schmink signe un nouveau single on ne peut plus aérien. L’occasion pour l'artiste de revenir sur son parcours.

Un album et un nouveau single
Auteur-compositeur-interprète française de tendance pop-folk, Céline Schmink débute sa carrière artistique vers l’âge de 16 ans. Artiste complète, celle qui a commencé par l’écriture de livres (une douzaine a été éditée), et la danse (elle fut chorégraphe) est devenue - au fil du temps - parolière pour de nombreux chanteurs. Ce nom familier de la presse et de la toile, concrétise, il y a 6 ans, ses projets musicaux personnels. Après différents singles, la jeune femme sort en 2013 son premier opus disponible dans les bacs : « La ballade d’Anissa ». Cette électro-pop symphonique sombre est saluée par la presse, en France et en Australie. Soutenue par la presse régionale et nationale, Céline Schmink se consacre, dès lors, entièrement à sa musique. 2013 marque un tournant décisif puisqu’elle entreprend une collaboration de treize mois avec le Studio Pros de Los Angeles où elle fait jouer et enregistrer ses musiques. L’album « Paris-Memphis » sort ainsi le 14 juin dernier. Il compte 14 titres quasiment tous écrits et composés par la chanteuse. Atypique, sobre, efficace, qualifié de « classieux » et « bluesy » par les radios, il récolte de bonnes critiques dès les premières diffusion sur la bande F.M.
« On Larrabee » : Une balade musicale à West Hollywood
Au cœur de la promotion de « Paris-Memphis » programmée sur trois années complètes (concerts, showcases, salons, présentations en France et à l’étranger etc.), Céline Schmink vient de lancer son nouveau single en anglais, intitulé « On Larrabee », évoquant le quartier de West Hollywood. Il faut dire que la jeune femme, artiste complète, est créativement hyperactive : « Depuis toujours les paroles et les mélodies me tombent du ciel. Les gens que je rencontre comme les situations de la vie de tous les jours m’inspirent au plus haut point. Rendre hommage à des petites choses paraissant insignifiantes, à des personnes disparues ou à des lieux fait partie intégrante de mon mode d’expression. Et tant que la chanson n’est pas concrétisée et enregistrée, elle m’obsède ! » a expliqué dernièrement la chanteuse au micro de Radio 4.
Une teinte profonde
La chanson « On Larrabee » offre une grande souplesse d’interprétation à celui qui l’écoute. Absolument non formatée, elle évoque à la fois l’amitié, l’amour, la jeunesse qui passe et la sagesse que l’on acquiert sentimentalement parlant, au fil du temps. Côté voix, Céline Schmink qui est alto, joue sur une teinte mélancolique et profonde, fragile et mate, aux notes particulièrement émotionnelles dans le haut sans tomber toutefois dans la voix éthérée qu’appellerait une composition aussi abstraite et poétique. « Lorsque je compose, tout se présente à moi… » explique Céline Schmink. « Les paroles, la musique et l’interprétation… Le vécu, ce bagage personnel est là, me soufflant l’interprétation adéquate pour moi. Je n’écoute pas beaucoup les autres. Je m’attache à laisser émerger l’expression que je souhaite transmettre avec liberté finalement, sans rechercher la propreté clinique. J’aime enregistrer mes chansons en une seule prise pour conserver la spontanéité et le naturel et je ne m’encombre pas de conventions» ajoute-t-elle. Le single « On Larrabee » sera disponible sur toutes les plateformes le 10 novembre prochain. Un extrait est d’ores et déjà disponible sur YouTube. Quant à Céline Schmink, engagée dans une promotion de son album s’étalant sur deux ans et demi encore, elle sera sous peu en studio pour enregistrer un disque de 6 titres à l’autoharp, totalement acoustique et en anglais.

Les journalistes et bloggers souhaitant écrire au sujet de l’album “Paris-Memphis” ou du single “On Larrabee” peuvent contacter Mrs Barbara Carter ci-dessous.