Céline Schmink : une carrière musicale internationale en solo total !

Contacter Commenter Site Web

Auteur-compositeur et interprète autoproduite, découverte sur la toile il y a trois ans, Céline Schmink est l’une de ces rares artistes indépendante sachant internationaliser sa carrière. A la base de cette réussite, un état d’esprit particulier, en marge des techniques commerciales traditionnelles. La chanteuse de « Paris-Memphis » trace sa route en solo depuis la sortie de son album « Lil’wild ones ». Focus sur une artiste différente qui sait où elle va.

Paris-Memphis sur plus de 200 radios et web radios du monde

Céline Schmink reçoit les bloggers et les journalistes dans une typique brasserie parisienne du 11ème arrondissement. C’est son rendez-vous mensuel : « Je vis en Champagne, au vert et ces temps-ci je chante surtout dans les Ardennes et en Belgique. Donc je regroupe mes rendez-vous le même jour » explique la chanteuse. Céline Schmink compose depuis toujours mais ne le fait pour elle-même que depuis six ans. Auparavant elle écrivait pour les autres, comme parolière mais assurait déjà toute seule la diffusion et la promotion de ses nombreux livres édités car la jeune femme est une artiste plus que complète (chanteuse, auteur et chorégraphe). « Si l’écriture est ma vocation, la musique est ma passion et mon souffle vital. C’est pourquoi j’ai choisi d’aller solo. J’ai collaboré avec de nombreuses personnes pour mes précédents albums. J’ai apprécié ce melting-pot de savoirs et d’influences musicales variées. C’est d’une collaboration franco-californienne qu’est né l’album Paris-Memphis aujourd’hui diffusé sur plus de 200 radios, stations web et indies à travers le monde. Aujourd’hui je ressens le besoin d’avancer dans le calme, seule sans m’encombrer d’influences ». L’album live et acoustique (voix et autoharp seulement) « Lil’wild ones » marque, lui, un tournant pour la chanteuse. « Tout d’abord, j’ai assez diffusé mes musiques en streaming comme cela et je ne le ferai plus. Côté audiovisuel, je m’en tiendrai aux courts teasers afin que les auditeurs découvrent l’intégralité de mes nouvelles chansons en téléchargement légal » explique-t-elle. « Je veux préserver la valeur de mes chansons, de la musique en général. Je suis vraiment pour la conservation de l’objet CD, même gravé, qu’on emporte dans sa valise, en voiture etc. A partir de maintenant, mes chansons seront vendues uniquement en mp3 sur Amazon et Itunes. Les anciennes chansons et Paris-Memphis resteront sur les plateformes de streaming légales. Cette décision concerne mes chansons inédites et toutes mes productions à l’autoharp » précise la chanteuse.

One woman show

Quand on rencontre Céline Schmink, on sent combien la personnalité est artistique et complète. On comprend pourquoi plupart des magazines l’interviewant la qualifie de multi-talents.
Mais là où Céline Schmink dénote et dérange le plus c’est au sujet du « Paris-Memphis Cosy Tour ». La chanteuse s’y produit seule, dans une ambiance totalement bohème. Sur l’immense totem posé derrière elle, pas de publicité mais ses photos de concerts et de tournées aux quatre coins d’Europe. Devant elle, des trentaines de coussins, des bougies et enfin une voix et une autoharp. « Vous savez je suis fille unique. J’ai peu d’amis même si énormément de personnes suivent ma carrière artistique depuis 24 ans. Lorsqu’on choisit d’être en marge du conventionnel, il faut assumer. C’est ce que je fais avec le Paris-Memphis Cosy Tour » explique la chanteuse. « Je ne me produis que dans des lieux cosy et musicaux où j’ai des affinités avec les propriétaires. Je me produis seule car mes dates tombent souvent en dernière minute et je ne peux pas travailler avec des musiciens qui ont un emploi alimentaire à côté. Pour moi la musique est l’affaire d’une vie. Elle n’est pas conciliable avec un job alimentaire, c’est trop de contraintes pour les tournées même en se limitant à l’Europe” ajoute-t-elle. Elle précise que si d’un côté la démarche du « tout-solo » choque et dérange, elle éveille aussi la curiosité. « Mon public veut savoir comment je gère tout cela seule. Je reçois beaucoup de courrier postal et des emails. Beaucoup de bloggeuses me demandent des interviews ou mes astuces pour mener une carrière 100% solo. Mon style de vie inspire » explique Céline Schmink.

Evolution musicale ultra-rapide

« Grâce au style de production qu’elle a choisi : une folk de plus en plus épurée, en anglais, en voix-autoharp, Céline Schmink évolue plus vite que beaucoup d’artistes autoproduits. Elle planche sur ses compositions toute la journée, le soir elle se produit avec son seul instrument. Elle avance sans filet de sécurité et du coup elle se fait aimer beaucoup plus rapidement qu’un artiste classique » explique sa coach. « Avec les groupes, il y a souvent des rivalités, des blessures égotiques camouflées, des retardataires, des soucis de planning. Avec certains arrangeurs il y a le même genre de contraintes. Quand on est seule, on est 100% responsable de ce que l’on fait. C’est vraiment, selon moi, une façon d’atteindre un niveau de maturité artistique et de conscience supérieur » ajoute la chanteuse.
Pour l’heure, Céline Schmink part en Belgique pour chanter et lier des partenariats avec des lieux musicaux répondant aux critères du « Paris-Memphis Cosy Tour ». Grâce à quelques mécènes et à un public impliqué, ses projets sont nombreux. Au printemps Céline Schmink tournera un teaser à Camden, en Angleterre. La chanteuse participera cet été à des concerts nocturnes et à des festivals dans le Sud-Ouest de la France. Au mois d’août, elle tournera le teaser d’un prochain album acoustique en Espagne. Son second album live et acoustique sera dans les bacs à la rentrée.L’année 2015-2016 sera consacrée aux concerts privés et au “Paris-Memphis Cosy Tour”.

Recevoir un CD gratuit pour une chronique : contacter le management ci-dessous.