Pilules contraceptives : des effets secondaires sous-déclarés

Contacter Commenter Site Web Page Web

Un article publié le 14 janvier, sur Le Figaro.fr augmente considérable les inquiétudes des femmes françaises en ce qui concerne les effets secondaires des pilules contraceptives.

En effet, selon une le rapport confidentielle que s’est procuré le Figaro, l’un des hôpitaux universitaires sous-déclare le nombre d’accidents en relation avec la consommation des pilules et n’a présenté que 5% des cas pendant les 14 ans passés.

Mutuelles-comparateur.fr présente dans ce qui suit, un éclaircissement sur les faits et vous invite par la même occasion à choisir une couverture santé adaptée comme celle proposée par Matmut, Covea Risks, Alptis etc.

Une grande méfiance règne

Suite aux chiffres publiés par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament), un grand nombre de françaises sont septiques quand à l’utilisation des pilules.

En effet, depuis 1985, le nombre d’accidents thromboemboliques veineux associés à l’utilisation de ce type de contraceptifs est égal à 567 avec 13 décès comptabilisés :

  • 262 cas signalés pour les pilules de 2ème génération
  • 244 se rapportant aux pilules de 3ème génération

Le dimanche 13 janvier, Marisol Touraine fait une apparition sur Canal+ pour apaiser la tension

« Je voudrais dire aux femmes de ne pas paniquer et de ne surtout pas interrompre leur contraception », a-telle dit.

Cependant la ministre demande franchement aux femmes de vérifier le type de pilules utilisées et « voir comment elles pourront, le cas échéant faire évoluer leur contraception ».

D’un autre coté, la revue médicale indépendante “Prescrire” souligne le faible nombre de déclarations rédigées par les médecins et les patients sur les effets indésirables des médicaments. Elle insiste sur l’importance d’encourager ce type d’initiative qui permet d’avoir une source d’information supplémentaire sur les effets indésirables des différents médicaments.

Il est conseillé de consulter votre gynécologue pour vous informer et vous faire prescrire des contraceptifs fiables et sans danger.

Pour comparer les mutuelles santé avant d’en choisir une, n’hésitez pas à simuler plusieurs devis gratuits sur Mutuelles-comparateur.fr .