Rencontre du 3e type avec les pilotes d’essai sociétal d’Ecoravie, un projet d’habitat novateur

Contacter Commenter Site Web Page Web
Gouvernance, construction, gestion de l'énergie, solidarité… des voies alternatives sont expérimentées au sein d’Ecoravie, un projet d’habitat participatif intergénérationnel et écologique

Au moment où se tiennent les Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif à Marseille, le projet d’habitat groupé Ecoravie, situé dans la Drôme, va donner son premier coup de pelle. Ces 7 dernières années, le groupe a dû persévérer pour inventer des solutions hors des sentiers battus, en matière de relations humaines, de construction et de financement.

Des décisions toutes prises au consensus, pour assurer la cohésion du groupe

Pour éviter la frustration de la minorité votante, qui mettrait en péril la cohésion du groupe, les décisions sont prises avec le consentement de tous.

Le processus, auquel le groupe se forme depuis 2 ans, comporte différents tours de parole qui permettent à chacun de s’exprimer et de mûrir ses opinions au contact de celles des autres. La décision finale n’est actée que lorsque toutes les objections sont levées et que chacun y adhère pleinement.

Elections sans candidat et Communication Non Violente font partie du panel d’outils dont dispose également le groupe. Et cela fonctionne depuis 7 ans !

Une solidarité financière et un mode de financement qui perturbent les mentalités actuelles

Selon leurs possibilités, les futurs habitants d’Ecoravie apportent de 10 000 euros à 230 000 euros, et ce, sans rapport avec la surface du logement qu’ils occuperont. A ce jour, il reste à trouver la moitié de la somme nécessaire à la construction.

Les banques refusant de soutenir la propriété collective, Ecoravie fait appel à des particuliers préférant mettre leur argent dans un tel projet plutôt que dans des placements soutenant le contraire de ce qu’ils aiment.

La perspective de contribuer à cette aventure humaine et innovante a déjà séduit plusieurs de ces “investisseurs participatifs” : Ecoravie a ainsi récolté des sommes importantes, qui seront progressivement remboursées par les loyers des habitants. Solidarité financière encore car ces loyers seront calculés en fonction des revenus des ménages, sans rapport avec le logement occupé.

Construction et gestion de l’énergie : l’écologie du 21e siècle

Le groupe fait fi de la maison individuelle au profit du petit bâtiment collectif pour réduire l’emprise au sol, favoriser les économies d’énergie et mutualiser certains espaces.

Ecoravie opte pour des bâtiments solaires à énergie positive. La production d’énergie sera trois fois supérieure à l’énergie consommée. Les bâtiments sont construits avec des matériaux écologiques et par des entreprises locales.

Le groupe fait le pari de ne pas dépenser un centime pour se chauffer : du jamais vu en France sur du bâtiment collectif.

A propos d’Ecoravie

Ecoravie est un projet d’habitat participatif, localisé à Dieulefit (Drôme). Il est porté par une vingtaine de personnes de tous âges qui veulent vivre au quotidien solidarité, partage, écologie et sobriété heureuse. Bientôt 3 bâtiments et une maison commune seront construits selon les normes de ‘maison à énergie positive’. L’humain étant au coeur du projet, le groupe a développé une pratique efficace de gouvernance collective. Par le choix de son statut juridique, celui d’une Société Coopérative à but non lucratif, Ecoravie ouvrela voie d’une solution pour des logements à loyers très modérés et à très faibles charges

Retrouvez plus d’informations sur www.ecoravie.org

Contact Presse :

  • Camille Perrin
  • presse@ecoravie.org
  • 06 64 41 23 53