Les fonds euro-croissance : le 3ème pilier de l’assurance vie

Contacter Commenter Site Web
Les fonds euro-croissance seront commercialisés courant 2014. À terme, ils visent à devenir un 3è pilier de l'assurance vie, aux côtés des fonds euros et des unités de compte.

Les fonds euro-croissance ont été validés en Conseil des Ministres le 13 novembre 2013. Ce sont des contrats d’assurance vie, l’objectif du gouvernement est de varier les allocations possibles de l’épargne placée en assurance vie, de créer un 3è pilier aux côtés des fonds euros et des unités de compte.

Ces contrats plus sûrs que les unités de compte mais plus performants que les fonds euros, devraient mettre à l’honneur ces jeunes contrats que sont les contrats diversifiés qui ont vu le jour il y a quelques années déjà. Ils constituent en quelque sorte la relève des contrats classiques: fonds euros et unités de compte.

Le site eurocroissance.net vous explique en détails les spécificités de ce contrat, sa genèse, les intérêts pour le gouvernement, les assureurs et surtout le souscripteur via ces nouveaux fonds. Mais ce site vous explique aussi pour quelle situation ces contrats d’assurance vie peuvent être pertinents. Enfin, l’équipe d’eurocroissance.net décrypte pour vous les différents contrats qui existent et vous aide à faire le meilleur choix selon votre situation patrimoniale actuelle.

Les fonds euro-croissance ont été créés sur le modèle des fonds euro-diversifiés apparus il y a une dizaine d’année mais peu médiatisés. Ils font suite au rapport Berger-Lefebvre sur l’épargne longue en France. ce rapport avaient en effet démontré que l’épargne longue en France servait peu l’économie. C’est pourquoi ces fonds sont investis dans des valeurs de PME et ETI ou dans d’autres investissements utiles à la croissance économique. Moins risqués que les unités de compte puisqu’ils sont garantis en capital (mais uniquement à terme), et plus rentables que les fonds euros classiques (qui plafonnent à 2,9%, tandis que les fonds eurocroissance devraient performer à hauteur de 3,5% et plus.