Dégraissage de hotte de cuisine

Contacter Commenter Site Web

Le Règlement Sanitaire Départemental Type RSDT

- L’article 63-1,  traite de l’introduction d’air Les prises d’air neuf et ouvrants doivent être placés en principe à au moins 8 m de toutes sources éventuelles de pollution.
L’air extrait des locaux doit être rejeté à au moins 8 m de toutes fenêtres ou de toutes prises d’air neuf sauf aménagement tel qu’une reprise d’air pollué ne soit pas possible.
L’air extrait des locaux à pollution spécifique doit en outre être rejeté sans recyclage.

- L’article 64-2 révisé du 20 janvier 1983 prescrit les débits d’air neufs minimaux à introduire en cuisine collective selon le nombre de repas servis simultanément.

  • office relais : 15 m³/h par repas,
  • moins de 150 repas : 25 m³/h par repas avec un minimum de 3 750 m³/h.
  • de 501 à 1 500 repas : 15 m³ par repas avec un minimum de 10 000 m³/h.
  • plus de 1 500 repas : 10 m³/h par repas : 10 m³/h avec un minimum de 22 500 m³/h.

- L’article 65 traite de la qualité de filtration d’air neuf introduit

  • En premier lieu il doit être effectué une préfiltration
  • Puis une filtration correspondant à la norme NFX44012, c’est-à-dire d’une efficacité d’au moins 90% gravimétrique,
  • L’encrassement des filtres doit pouvoir être contrôlé en permanence.

- l’article 66-2 sur la ventilation naturelle

La ventilation par portes, fenêtres ou autres ouvrants donnant sur l’extérieur est admise :

  • dans les cabinets d’aisances si le volume de ces locaux est au moins égal à 5 mètres cubes par occupant potentiel ;
  • dans les autres locaux à pollution spécifique si, d’une part, il n’est pas nécessaire de capter les polluants au voisinage de leur émission et si, d’autre part, le débit d’air extrait correspondant aux valeurs de l’article 64 est inférieur à 1 litre/seconde par mètre cube de local.