Histoires de gardiennage de domicile...

Contacter Commenter Site Web Page Web
Des retraités heureux témoignent du plaisir qu’ils ont pris à découvrir le pays diois en Drôme provençale dans une belle propriété et ce gratuitement.

Nos amis se sont inscrits sur le site homegarde.com qui propose une formule de home-sitting solidaire.

Les propriétaires d’une belle maison ancienne de 150 m2 entourée d’un terrain de 5 000 m2 avait décidé de partir pendant deux semaines rejoindre leur fille aux USA. Ce n’était pas première fois, mais ne pouvant plus compter sur leur voisin ni sur le fils lui-même à l’étranger ils devaient mettre leur chiens et leur chat dans un chenil.

Ayant déjà eu recours à ce type de prestation et après avoir retrouvé leurs animaux stressé pendant de longues semaines à leur retour ils ont choisit de faire confiance à des professionnels du gardiennage de domicile. Un de leurs amis jeune retraité de la gendarmerie leur avait parlé de homegarde.com dont il avait lu un article dans le journal des adhérents de la FNPRG.

Ils redoutaient un peu de laisser leur maison à des inconnus…

…mais homegarde.com leur a fourni une liste de trois postulants ayant répondu à leur annonce avec leur nom et leur numéro de téléphone. Ils ont appelés les trois couples et ont eu du mal à en choisir un car ils paraissaient tous parfaits.

Leur sélection s’est portée sur un couple de retraités de la fonction publique ayant eu des chiens de la même race que les leurs. Ils les ont reçu la veille de leur départ et ont été tout à faite rassurés quand ils ont vu avec quelle facilité ces gardiens avaient compris toutes les consignes d’entretien du terrain et comment les animaux les avaient instantanément adoptés.

Pour leur part les home-sitters amateurs de randonnées ont profité de leur séjour pour faire des ballades avec les chiens et revenir le soir arroser les légumes, cueillir et manger de bons abricots et surtout faire acte de présence dans cette maison. Rien de tel que du courrier ramassé, des lumières allumés pour faire fuir les cambrioleurs.
A leur retour, les propriétaires ont retrouvés leurs animaux en pleine forme, le jardin bien vert et des retraités heureux de leur découverte du pays.

Pour 85€ soit deux fois moins cher que le coût d’un chenil, ils ont pu passer des vacances sereines, et ils ont fait plaisir à des retraités qui n’ont eu à leur charge que le coût de leur voyage.