Quelles matières pour les imprimantes 3D ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
Rendez vous sur le site de designer3d.net pour voir toutes les matières utilisées pour l'impression des images 3d. A disposition sur le site des informations utiles. Cliquez sur le lien du site.

Plusieurs types de matières peuvent être utilisées dans la fabrication d’objets à l’aide d’une imprimante 3D.

Cependant, il est vrai que s’agissant des imprimantes 3D grand public – généralement les moins chères  - la matière première qui ressort majoritairement est le plastique.

Le dépôt de matière fondue est la méthode la plus simple et la plus économique pour les réalisations en 3 dimensions. Le fil de plastique est chauffé, dans le but d’être fondu, puis déposé en couches successive très fines. Couches après couches, l’objet apparaît peu à peu.

Conditionné sous forme de bobine de fil à faire fondre, 2 grands types de plastique se distinguent : le filament ABS et le filament PLA, avec un coût d’achat sensiblement similaire. A noter que le filament est un élément essentiel de la qualité du résultat de l’impression.

Ces deux techniques présentent, à peu de choses près, les mêmes caractéristiques de résistance, flexibilité et stabilité.

Quelques nuances techniques les différencient et l’avis d’un professionnel vous permettra de faire le bon choix en fonction de l’imprimante utilisée, de l’objet à créer et du résultat attendu.

Soyez néanmoins particulièrement attentif au choix de votre fournisseur  de filament 3D, qu’il soit ABS ou PLA car malheureusement de nombreux filaments circulent sur le marché avec un diamètre changeant au fil de la bobine.

Comme chacun le sait, nous n’en sommes qu’aux balbutiements de l’impression 3D grand public.

Chaque jour apporte son lot de nouveautés et c’est le cas avec le nylon. Cette matière que l’on trouve encore à un stade expérimental séduit peu à peu les adeptes de l’impression  3D et devrait se généraliser. Résistant et extrêmement flexible, il trouve une application dans de nombreux secteurs. Sa souplesse est un de ses points forts.

Ses propriétés spécifiques et la possibilité de le teindre à partir de colorants pour vêtements en font un matériau de choix en comparaison de filaments plus classiques.

Le plastique est donc, vous l’aurez compris, un consommable phare en matière d‘impression 3D mais il n’est pas inutile de souligner que la résine, la poudre de polyamide ou la cire par exemple présentent d’autres qualités qui en font des matières à ne pas négliger !