Les avantages de passer son permis en Suisse

Contacter Commenter Site Web Page Web
En suisse, les règles sont draconiennes si vous souhaitez acquérir votre permis de conduire toutefois cela possède des avantages bénéfiques pour les futurs utilisateurs et aussi pour tous les usagers de la route.

La Suisse est parmi les pays les plus drastiques à la condition d’obtention du permis de conduire et il y a plusieurs raisons à cela. Petit pays en paix et au peuple heureux, il est normal d’appliquer des règles draconiennes et ce à tous les niveaux, nous le voyons bien d’ailleurs avec le permis de conduire, une société qui se porte bien est une société juste qui respecte son prochain, l’obtention du permis n’en fait pas exception.

Ce que la loi Suisse dit
Tout d’abord obtenir son permis en Suisse coûte très cher, compter pas moins de 100€ l’heure de conduite mais ce qui est étonnant dans tout cela, c’est que les cours de conduite ne sont pas obligatoires toutefois à moins de conduire déjà depuis un certain temps, chose totalement interdite sans permis, il est vivement conseillé de se présenter au permis avec déjà plusieurs heures à son actif au risque de se voir l’obtention refusée. Ce n’est pas un hasard si la Suisse compte parmi les pays au taux de mort très bas dans le monde entier. Ce qui conforte les élèves à prendre des heures de conduite afin de multiplier ses chances de l’obtenir tiens aussi au fait qu’en Suisse, si vous loupez votre permis 3 fois, vous n’aurez plus jamais l’occasion de le repasser, une règle encore une fois draconienne mais qui incite véritablement les suisse à être de parfait élève en la matière.

Le permis peut se passer dès vos 18 ans et il n’a rien de commun avec son voisin français
En effet, vous ne commencerez jamais en suisse par des cours théoriques ou pire des cours de conduite mais bien par une formation qui dure 10 heures et qui concerne l’apprentissage des premiers secours. Ce cours est obligatoire et est axé sur l’assistance aux victimes d’accidents de la circulation. Il est vrai que depuis les examens théorique introduisent en France ce genre de questions mais sans véritable formation, les choses avancent en France mais on n’est encore loin de nos voisins en ce qui concerne la prévention des risques aux personnes. Pourtant, sensibiliser le public au mal que nous pouvons causer sur les routes ou encore se former à sauver des vies dans l’attente des secours devrait être une obligation universelle qui nous permettrait peut-être de sauver plus de vies que nous pouvons le faire que par un simple coup de fil.

Chose qui diffère également avec la France, le futur conducteur doit aussi effectuer un contrôle de la vue auprès d’un opticien ou d’un oculiste, pour déterminer si son acuité visuelle n’est pas trop faible pour conduire. Si toutefois vous avez obtenu votre permis, ce n’est pas fini pour autant car passer l’examen pratique ne marque pas la fin du processus. Le permis n’est accordé qu’à l’essai, pour une durée de trois ans au cours de laquelle le conducteur néophyte devra éviter toute faute grave ou consommation d’alcool, au risque de voir sa période d’essai prolongée d’un an ou de devoir tout recommencer à zéro en cas de récidive. À l’issue de cette période probatoire et d’une formation théorique complémentaire de deux jours, un permis de conduire d’une durée illimitée est alors délivré.

Malgré ces règles drastiques, il existe de nombreux avantages à l’obtention de ce permis car une fois la durée illimitée validée, vous pouvez sans nul doute être fier d’avoir obtenu un document vous classant parmi les conducteurs les plus performants de la planète. Conduire n’est pas un jeu, vous êtes garant de la sécurité des personnes que vous transportait mais aussi de la vie des gens que vous croisez, ces simples fait doivent vous rendre fier d’être habilité à conduire et maîtriser un véhicule.