OCEANIUM DAKAR, le nouveau défi...

Contacter Commenter Site Web
La montée des océans, la nouvelles menace pour plus de 500 000 vllageois qui vivent menacés d'exode...

Océanum Dakar vient en aide aux agriculteurs du Sine Saloum

La menace est visible et de plus en plus présente. L’eau salée remonte et repousse toujours plus en amont les agriculteurs. Qu’advendra-t-il des rizières ? Ils sont menacés d’exode si nous ne réagssons pas. Ils ne feront qu’ajouter à la misère, la délinquance, la drogue et les candidats aux pirogues pour l’Europe. Après avoir planté pus de 60 millions d’arbres cette année, l’Océanum d’Ali haidar lance un grand défi avec son projet “Océanum Futura”. Il consiste a former les agriculteurs du Sine-Saloum, Casamance et Saint Louis, à l’aquaculture. D’aménager les espaces salés afin de produire des holothures, crevettes, langoustes, poissons et autres coquillages.

Créer des micro-fermes marines : voilà le défi sur cinq années.

Le principe de base consiste en la construction d’une écloserie marine qui ravitallera les fermes en naissains et juvéniles. Comme à sont habitude l’océanium ne saurait oublier la protecton des espèces. Grace à cette écloserie des programmes de recensement des récifs, épaves et aires marines protégées seront effectuées. L’océanum tout le monde le sait est une ONG ou le pragmatisme et les résultats sont de mise. Ce projet nécessitera des moyens importants aux alentours de 1 mllon d’euro par an, pendant 5 années. Vous pouvez contacter l’ONG “projet Futura” pour plus de renseignements ou participation, contact: Yves Renaut.