Nuisances sonores STEF / Marsannay 21160

Contacter Commenter
Comment détruire la tranquillité d'un quartier par l'installation d'une plateforme logistique frigorifique.

Voici l’histoire d’un quartier dévasté par l’arrivée d’une plateforme logistique frigorifique en juin 2013.

PROFITEZ DE NOTRE ENFER A MARSANNAY

Nous serions heureux de vous accueillir chez nous pour vous faire profiter de notre programme ‘ZERO REPOS/ MAXI STRESS’ concocté par notre partenaire/opposant : la STEF !

Dès votre arrivé en début d’après-midi vous pourrez profiter d’un moment mémorable : A partir de 17 h 00 une kyrielle de camion frigo vont vous accueillir tous compresseurs dehors ! Impossible de profiter de la terrasse, pas question d’avoir une conversation dehors il faut trop hausser la voix pour s’entendre. Vers 19 h le programme arrive à un point culminant : une ronde infernale de camion qui se pressent aux quais. Imaginez 22 quais et autant (ou même plus) de camions !

Les bruits de chargement, les bruits de circulation devant nos fenêtres et les groupes froids !

Cela se presse, cela se bouscule car il faut terminer avant 22 h 00 ! Mais rassurez-vous, souvent cela dure encore bien une demi-heure !!

Puis la nuit ! Pas questions de prendre un repos complet. Le groupe froid de l’entreprise vous rappelle à l’ordre. Régulièrement il faut bien refroidir les locaux, alors on réveille les voisins !

Un moment mémorable de votre séjour sera le réveil ! Si bien sûr vous avez pu vous endormir de fatigue, vers 5 h 00 du matin les camions reviennent ! Il y a un vigile qui empêche de stationner trop près mais cela ne les empêche pas de circuler dans toute la zone en attendant et de toute façon, dès 5 h 45 toute la troupe fait la queue devant l’entreprise, tous compresseur dehors. A 6 h00 c’est l’apothéose ! 15 camions au minimum se ruent dans le parking, les moteurs vrombissent, les manœuvres se succèdent !

Vous vouliez dormir normalement alors ne venez pas chez nous !

Par contre pour vous pourrir la santé, ce programme sera parfait : Fatigue, stress, inquiétude de la journée suivante, pollution, insulte de la part des chauffeurs, tout est bon pour vous tuer la vie.

Trêve de l’humour !! Cela ne nous fait pas rire. Surtout que TOUT LE MONDE SE MOQUE DE NOUS.

La municipalité a accepté l’installation de cette entreprise. Elle ne sait pas comment se sortir de cette situation. Un arrêté a été pris mais n’est pas respecté par l’entreprise et les forces de polices ne font rien !

Le préfet ne daigne pas s’occuper de cette situation.

Le juge fait trainer cette affaire depuis 10 mois !! Un peu long pour un référé, non ?

La police municipale ne travaille pas aux horaires ou nous subissons les désagréments alors !!!!!

La gendarmerie ne veut plus se déplacer !

On nous oppose qu’un permis de construire a été accepté ! Que l’entreprise est dans ses droits ! Mais un permis de construire ne donne pas de dérogations sur le respect des lois sur le bruit et les nuisances sonores. Lorsque l’on demande un permis, on connait les nuisances de son activité et en visitant le site, on comprend facilement que cela ne peut pas fonctionner ! Après effectivement, ils y des disfonctionnement des administrations qui permettent l’installation de telle structures a quelques mètres des habitations.

On nous parle d’emplois !!

Mais là encore, ces emplois ont été délocalisés ! Ce ne sont pas des emplois nouveaux ! Et il suffit de choisir un site plus adapté pour préserver les emplois.

Conclusion de la chose : ON SE MOQUE DE NOUS

On se moque que notre santé se dégrade. Plusieurs personnes ont dues avoir recours à l’aide de psychologues pour cette épreuve. Beaucoup se sentent exténué par le bruit continu.

On se moque de la dévaluation de nos biens immobiliers. Des propriétaires n’arrivent pas à vendre leur biens car on leurs dit ‘ quartier trop bruyant’.

On en vient à penser que des intérêts supérieurs sont en jeu. Argent, pouvoir. Qu’est-ce qui motive tout ce monde pour ne pas appliquer les lois ?

Ref :

Adresse : La rente Logerot 21160 Marsannnay la côte

Loi : Code de la santé publique