Répondre à Robert DOUSSAN
Devenir un ironman la veille de ses 63 ans

  1. Après un traumatisme humain extrême...la mort de son enfant...plusieurs chemins de deuil et de résilience se présentaient à moi....personnellement j'ai choisi le sport extrême...apprendre à nager 4000 mètres...réapprendre le vélo, plus pratiqué depuis l'âge de 16 ans et être capable de gravir 2000 mètres de dénivelé sur 180 kms et ensuite être capable de finir un Marathon sans trop de problèmes et cela en moins de 16 heures. Depuis 2 ans je me suis donc remis à la course...

Envoyer une réponseVotre message :

Votre Prénom :  
Votre adresse Email :