Répondre à Samuel Lenoble
La crémation devient écologique

  1. Tour d’horizon de la crémation Famille éloignée, baisse des croyants, places rares en cimetière orientent les français vers l’incinération. L’incinération pour les obsèques a été choisi par 30 % des français l’année dernière contre 1 % dans les années 1970. Plus d’un français sur deux veut être incinéré au sein d’un des 167 crématoriums du territoire. Le droit de bruler le corps d’une personne décédée a été reconnu en 1899 en France. L’Eglise Catholique...

Envoyer une réponseVotre message :

Votre Prénom :  
Votre adresse Email :