Reynaud peinture décoration ravalement : composition des peintures

Contacter Commenter

Composition des peintures

La peinture est une préparation plastique liquide destinée à être déposée, en une ou plusieurs couches minces, continués et adhérentes, sur un subjectile pour le protéger et le décorer.
Cette suspension de poudre colorantes (pigment) ou non (charge) dans un milieu liquide (liant + solvant) donne, après application et séchage sur le subjectile, un feuil (film) allant du mat au brillant, mais toujours opaque.

On distingue trois grandes catégories de peinture :

- Les peintures et vernis classiques, constituées d’un liant simple, ou d’un mélange de liants, en solution dans un solvant organique simple ou complexe, liquide, destiné à assurer ou à faciliter l’application du produit sur une surface ;

- Les peintures à l’eau, préparées avec des liants hydrosolubles (colle d’origine animale, ou végétale, éthers cellulosiques …) sauf cas très spéciaux (liant synthétiques) ou une réaction chimique s’effectue au cours de séchage ; les revêtements obtenues ne résistent pas à l’action de l’eau ;

- Les peinture émulsions obtenu par dispersions fines de liants (résine vinylique, résine alkydes spéciales …) dans l’eau.
Le séchage de ces produits s’effectue par coalescence de l’émulsion, c’est -à-dire soudure des particules dispersées du liant, après départ de l’eau.
Les revêtements obtenus ne sont pas soluble dans l’eau et ces produits ne doivent pas être confondus avec les peintures à l’eau.
Les éléments constitutifs de la peinture présentent chacun une propriété principale :

Le liant est un constituant non volatile et filmogène ;
Le pigment confère coloration et opacité ;
La matière de charge permet l’ajustement des caractéristiques physiques (comme l’adhérence) ;
Le solvant et le diluant assurent la dissolution du liant ;
L’adjuvant apporte des propriétés complémentaires (exemple : anti déposant).

Les Liants

Les liants constituent l’élément fondamental des peintures responsable de la formation du revêtement solide continu, après application et séchage.

On distingue quatre types de liants :
- Les résines naturelles et gommes (exemple : colophane, gomme laque) :
- Les huiles siccatives, aptes à polymériser par oxydation ;
- Les résines artificielles ; Les résines synthétiques.

Le liant peut être soit du type universel, c’est - à -dire pouvant être recouvert par tous les films de peinture, soit d’un type correspondant à un système cohérent.

La formulation d’une peinture fait souvent appel à des mélanges dans lesquels un type chimique, plus ou moins prépondérant, détermine la classification du produit final.
Une liste non limitative, des produits les plus utilisés, renfermant un type de liant donné figure dans un tableau qui précise leur principal emploi.