Le nettoyage des bureaux, une affaire qui « tourne» ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
Il y a quelques années, le GPEM/CP (Groupe Permanent d’Etude des Marchés de Produits Divers et de l’Industrie Chimique et Para chimique) publiait le Guide pour le nettoyage des locaux.

Les enquêtes menées pour l’élaboration de ce document visaient à hiérarchiser la demande en matière de nettoyage de locaux.

Grâce à ce document, nous avons pu découvrir quels locaux ont le plus besoin d’un nettoyage professionnel, mais également comprendre l’importance du marché du nettoyage professionnel.

La première partie de ce document, portant sur les marchés de nettoyage en France, indiquait que le secteur du nettoyage professionnel est majoritairement sollicité par les bureaux et locaux administratifs (environ 36% du chiffre d’affaires des entreprises de nettoyage professionnel), l’industrie et les copropriétés (environ 10% pour chacun), les centres commerciaux (environ 8%), le milieu médical ou encore la dératisation privée (environ 34%).

Cette étude montre donc que la demande concernant le nettoyage professionnel est importante et stable.

Depuis cette étude, le chiffre d’affaire de ces entreprises n’a cessé d’augmenter, confirmant ainsi que les acteurs de ce secteur peu connu font désormais partie des rares entreprises qui « tournent ».

Ce document montre également quels sont les types de société susceptibles d’engager une société de nettoyage professionnel : les sociétés de plus de 100 salariés représentent environ 60% du chiffre d’affaires total des entreprises de nettoyage professionnel !

Plus de doute à avoir, faire  appel à une société de nettoyage professionnel, c’est véritablement une bonne idée. Si vous êtes dirigeant d’une entreprise dans les Alpes-Maritimes ou le Var, n’hésitez pas à faire appel à une société qui fournit de tels services.