Vibrations lumineuses, un parfum d’Afrique par Paul Miara

Contacter Commenter Site Web

Galerie Orenda

Paul Miara

Vibrations lumineuses, un parfum d’Afrique

Chromatic vibrations, a Perfume of Africa

En ce début de printemps, la galerie ORENDA accueille le peintre Paul Miara, dont l’œuvre visuelle est baignée d’une lumière vibrante qu’il excelle à représenter par une technique subtile de superposition de fines touches de couleur. Longtemps proche de la quête de la lumière chère aux impressionnistes et aux pointillistes, il a créé des foisonnements de jardins imaginaires qui captent la vitalité et le rythme ondoyant de la nature en fleurs. Dans cette nouvelle exposition, qui permet de suivre son cheminement artistique, on retrouve certaines de ses plus belles toiles figuratives, mais il bascule dans un autre univers : l’Afrique.

Pour évoquer ce continent, il s’est associé à un grand photographe, Jan-Erik Rottinghuis, qui a sillonné le continent africain et a rapporté des images spectaculaires de la vigueur et la grâce d’animaux sauvages qui semblent surgir d’une Nature qui leur appartient. En adoptant cette technique mixte, danslaquelle Paul Miara donne libre cours à sa spatule qui « choisit ses couleurs et ses volumes indépendamment de sa volonté », le réel et l’imaginaire se complètent et se confondent. L’animal en mouvement, capté par l’objectif, demeure intact dans la fulgurance de l’instant, maisil est auréolé de touches de couleur, de tâches de clarté, de tonalités contrastées qui font vibrer l’espace réinventé par la palette du peintre, qui souligne aussi leur regard, comme pour sonder le mystère de la splendeur animale.

L’Afrique se prête admirablement à cette évocation, à ce jeu de correspondances entre photographie et peinture, travail technique et vision poétique, lumière etparfums. Pour Léopold Sédar Senghor, chantre de l’Afrique,ce continent est le lieu même d’une « forêt  de correspondances » sensorielles intenses et entremêlées, d’une lumière et de senteurssingulières, qui ont constitué le socle de sa vision poétique.

Le titre même de l’exposition invite à associer ces visions du monde sauvage à la saveur même de la terre africaine. Vibrations lumineuses, un parfum d’Afrique retranscrit visuellement, par la fragmentation et larecomposition des jeux de lumière, le souffle vital du monde animal et de la Nature, en une évocation libre et ludique de sensations visuelles et olfactives, de vibrations imperceptibles, donnant vie et mouvement à la toile.

Vernissage/Cocktail jeudi 12 avril

Exposition jusqu’au 12 mai 2018

14h30-19 heures

54 rue de Verneuil

75007

Paris

Tel : O1 49 26 90 09 ou 06 73 79 45 18