Comment trouver un CDI en 3 minutes ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
En 2015, 68% des Français passaient en moyenne 4,8 heures sur internet tous les jours.

L’ubérisation des entreprises
Grâce à la révolution numérique, aujourd’hui absolument tout peut se faire par internet : acheter son pain, prendre des cours de salsa ou encore assister virtuellement à la fashion week de Milan. Inutile d’expliquer pourquoi la présence en ligne de toute entreprise commerciale est devenue incontournable…
Et pour garder mainmise sur leurs parts de marchés ou en acquérir de nouveaux, les entreprises ont été contraintes de se mettre à l’heure du « tout digital », en déployant toutes sortes d’applications numériques afin de se faire connaître et appâter de nouveaux clients en ligne.
Cette ubérisation de la société qui touche aujourd’hui pratiquement tous les secteurs d’activité a placé les professions du numérique parmi les métiers les plus porteurs de notre siècle. Dans ce contexte, on comprend facilement pourquoi, de plus en plus de jeunes se forment en informatique. Les dernières statistiques font état d’environ 30 000 nouveaux diplômés par an !
Une pénurie de développeurs ? Quand il est question de numérique, on entend régulièrement parler du retard de la France. En 2015, l’index numérique des pays de l’Union de la Commission européenne avait placé la France à la 14e place (sur 28 pays), loin derrière le Danemark ou la Suède. Pour expliquer ce retard, beaucoup d’entreprises se plaignent de ne pas trouver les ressources dotées du savoir-faire nécessaire à la mutation, dans un contexte où la demande de talents numériques est en hausse constante (environ 20% chaque année). Lorsque certains analystes relativisent en parlant d’un déficit, d’autres craignent une véritable « pénurie de développeurs en France ».
Toutefois, en regard du nombre de jeunes diplômés, la situation semble complètement contradictoire. Et c’est sans compter les autres facteurs de retard mis en cause : certaines sociétés sont réticentes à bousculer leurs modes d’organisation traditionnels et font de la résistance pour ne pas entrer dans l’ère du numérique aussi rapidement qu’on le voudrait.

Quelles perspectives pour le digital français ?
Malgré un besoin de plus en plus grand de recourir à des talents spécialisés dans le digital, il faut aussi reconnaître que les politiques de recrutement des entreprises sont en inadéquation avec la structure du marché : elles donnent la priorité aux développeurs confirmés lorsque l’offre est majoritairement constituée de profils juniors.
Si vous êtes un développeur, vous devez aussi penser que le terme « déficit » est à nuancer, car il est clair que la difficulté des entreprises à trouver des développeurs ne se situe pas au niveau de la quantité de l’offre, mais plutôt par rapport à leurs besoins spécifiques.
Pour preuve, malgré le fait que les langages de programmation tels que PHP, .NET, iOS ou encore Android n’ont aucun secret pour vous – et vous les maîtriser peut-être mieux que vos aînés –, il semble que vos compétences ne valent pas leur pesant d’or sur le marché de l’emploi…
Inteam, comme solution
Heureusement, votre situation n’est pas sans solutions et il est même possible d’accélérer votre recrutement. Comment ? En ayant recours à un partenaire de confiance comme le cabinet de recrutement 2.0 Inteam, spécialiste des métiers du digital. Nous sommes en mesure de vous aider à décrocher plus facilement le CDI adapté à vos compétences, et ce, dans les plus courts délais !
Pour savoir plus sur la « pénurie de développeurs », consultez le blog d’Inteam.