Festival “La semaine acadienne”

Contacter Commenter Site Web

“La Semaine Acadienne” s’invite sur la Côte de Nacre du 9 au 15 août 2016.

“Tous les Acadiens, toutes les Acadiennes vont chanter, vont danser sur le violon” chantait Michel Fugain. Du 9 au 15 août prochain ce sont les normands qui danseront comme des acadiens et des acadiennes. Pour la onzième fois , Courseulles-sur-mer et plusieurs communes de la Côte de Nacre  accueilleront le Festival “La Semaine Acadienne”.

Aujourd’hui, le calme règne  dans ces communes. Mais personne n’y a oublié un événement bien particulier qui s’y produisit voici 72 ans :

” Le Débarquement des troupes alliées pour libérer la France, puis l’Europe “

Le 6 juin 1944, en effet, des dizaines de milliers de soldats se ruèrent à l’assaut des plages normandes. Parmi eux, des Américains, des Anglais, des Français, des Belges, des Polonais, des Danois, des Néerlandais, des Luxembourgeois, des Norvégiens, des Tchécoslovaques, et des Canadiens.

Chaque nationalité s’était vue attribuer des zones précises dont les noms font désormais partie de l’histoire : Omaha Beach, Utah Beach, Sword Beach, Gold Beach.

Pour les Canadiens, ce fut Juno Beach, une bande de sable d’une dizaine de kilomètres de long, allant de Courseulles-sur-Mer à Saint-Aubin-sur- mer.
Pour la grande majorité de ces soldats, il s’agissait avant tout de mettre un terme à la tyrannie nazie. Mais pour certains d’entre eux, il y avait quelque chose de plus, de très profond et de très fort, remontant à plus de trois siècles: le retour sur la terre de leurs ancêtres.

Tel était le cas des soldats acadiens qui  débarquèrent ce jour là.  Des jeunes d’à peine 20 ans venus du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Ecosse, de l’Ile-du-Prince-Edouard,  du Québec, descendants de ces Français qui traversèrent l’Atlantique, au 17e siècle, pour s’installer sur cette terre qu’on appela « l’Acadie ». Des jeunes qui, comme ils le disent eux-mêmes, enterrèrent  leur enfance sur ces plages le 6 juin 1944, et qui parlaient, pour ceux qu’ils libérèrent, ” un drôle de français “…

C’est donc pour rendre hommage à ces soldats Acadiens, malheureusement si souvent oubliés de l’Histoire, qu’à été créé le festival « La Semaine acadienne »  en 2006. Au fil des années, il a mis à l’honneur les provinces canadiennes de la Nouvelle-Ecosse (2007), du Nouveau-Brunswick (2008), de l’Île-du-Prince-Edouard (2009),  du Québec (2010). Puis « La jeunesse acadienne » (2011), « Les femmes acadienne » (2012), « L’Acadie de A à Z » (2013), « Le Grand Débarquement » (2014) , «Les dix ans du festival» (2015).

Aujourd’hui, «La Semaine Acadienne» se positionne comme la manifestation la plus importante consacrée à toute l’Acadie en France, et l’événement phare de l’été sur la Côte de Nacre.  Sa prochaine édition se déroulera du 9 au 15 août 2016. Ce sera sa onzième édition. A cette occasion, nous proposerons  des concerts avec Carolyne Jomphe (Québec), Sandra Le Couteur (Nouveau-Brunswick), Gerry Boudreau (Nouvelle Ecosse), Mary Beth Carty (Nouvelle-Ecosse), Valérie Pichon (Québec), Razzmatazz (Nouvelle-Ecosse) Shannon Quinn (Nouvelle-Ecosse), Dave Lanteigne (Nouveau-Brunswick), un spectacle d’humour avec Daniel Pinet (Nouveau-Brunswick) et une représentation théâtrale par la troupe de Miramichi (Nouveau-Brunswick) .

On y trouvera également des cérémonies commémoratives, de  nombreuses animations comme un atelier de préparation du tintamarre, des initiations à la gigue ainsi qu’à la danse country  un atelier de décoration florale aux couleurs de l’Acadie  des rencontres avec des écrivains, des ateliers musicaux, des expositions, des projections de documentaires,. Des conférences seront aussi proposées avec Alain Dubos (« Les cajuns de Louisiane »), Christiane Lagarrigue (« Capitaine Baptiste, corsaire acadien »), David Devigne (« Le bataillon  acadien en France, durant la Première Guerre Mondiale »)  ainsi qu’un bal country acadien, une randonnée pédestre historique entre Saint Aubin et le Centre Juno Beach à Courseulles sur mer, une randonnée cyclo historique de Saint Aubin  à Carpiquet, qui suivra le parcours effectué par le North Shore Regiment du Nouveau Brunswick, un rallye découverte sur les traces des Acadiens.

Sans oublier, le 15 août, jour de la fête nationale des Acadiens,  une messe en hommage aux soldats acadiens, un dîner de clôture avec tous les artistes , et le grand tintamarre où plus de 2000 personnes se retrouveront pour faire du bruit en toute liberté. Ainsi que cela se fera au même moment de l’autre côté de l’Atlantique.

Pour tous renseignements

Arnaud Blin

Organisateur de “La semaine acadienne”

Infos@semaineacadienne.net

www.semaineacadienne.net

Portable: 06-80-62-50-57

Festival “La semaine acadienne”