Photovoltaïque : Que penser des panneaux photovoltaïques asiatiques ?

Contacter Commenter

Solaire photovoltaïque : quid des installations photovoltaïques “moins cher que pas cher” ?

Ah, rentrons dans la polémique par la grande porte. En tant qu’installateur photovoltaïque, nous rencontrons souvent des clients qui sont focalisés sur la provenance du matériel, essentiellement des panneaux.

Pourquoi? Parce qu’on entend tout et n’importe quoi à ce sujet et qu’une majorité d’installateurs artisans préfère ne pas s’embêter et acheter des “Kits photovoltaïque clés-en-main”. Alors, en clientèle, ils répètent ce qu’on leur a appris à dire…

Êtes-vous bien informé sur les panneaux photovoltaïques ? Jouons à un vrai ou faux et tordons le cou aux idées reçues :

Le panneau solaire photovoltaïque en questions/réponses

1) Les panneaux photovoltaïques européens sont fabriqués en Europe : VRAI/FAUX

2) Il y a une pénurie de panneaux solaires photovoltaïques, ce qui va faire monter les prix : VRAI/FAUX

3) Les panneaux européens sont de meilleure qualité: VRAI/FAUX

4) Un panneau monocristallin produit plus qu’un panneau polycristallin : VRAI/FAUX

Voyons si vous avez bien répondu :

1 ) FAUX - Pour qu’un panneau reçoive le label “Made in Europe”, il suffit qu’il soit assemblé en Europe. En général, les cellules proviennent d’ailleurs et sont assemblées sous forme de plaques de verre qui prennent moins de place dans un bateau. Ensuite, une fois en Europe, on met un cadre et un connecteur et le tour est joué! Savez-vous par exemple qu’un grand fabricant Toulousain fait fabriquer ses panneaux en Afrique du Sud ? C’est aussi pourquoi nombre de panneaux allemands n’ont d’allemand que le cadre et les connecteurs!  Bref, pas facile de savoir si un panneau est de bonne qualité, il faut prendre en compte d’autres critères. Vous me direz “Et la garantie ?”. Justement, un des principaux critères est de savoir depuis combien de temps cette entreprise fabrique des panneaux, quelle est la taille de l’usine, etc.

2) FAUX - Il y a quelques années, on jouait aussi sur cela dans le domaine des mémoires informatiques. Le marché du photovoltaïque est peut-être en plein boum, mais les constructeurs sont aussi nombreux à étendre leur capacité de production. Il y a une forme de pénurie actuellement, sur certaines marques … et encore ! Parlons plutôt de fabrication en flux tendu. On ne peut pas toujours être servi dans la semaine, mais il y a des solutions. Chez SOLARIA Technologies, nous avons défini une enveloppe annuelle de commandes et tant que nous ne dépassons pas nos objectifs, nous pouvons être fournis dans les délais. Annoncer qu’il y a une pénurie de panneaux est aussi un argument utilisé par des installateurs peu scrupuleux pour précipiter la décision de leurs prospects!

3) FAUX : D’une part, pour les raisons données en réponse 1, mais aussi parce que cela dépend de plusieurs critères. Il y a quelques temps, les panneaux chinois étaient soudés à l’argent car le cours des matières premières le permettait à l’époque. En Europe, on soude à l’étain, moins bon, mais moins cher surtout. Cet argument est de moins en moins valable car le cours de l’argent a aussi bien monté en Asie. Chez SOLARIA Technologies, nous travaillons essentiellement avec des panneaux Allemands et Asiatiques. Pourquoi pas français? En fait, il n’y a qu’un seul producteur de panneaux français qui est aussi fabriquant de cellules, il s’agit de PHOTOWATT. Le matériel ne nous semble pas à la hauteur des prix pratiqués de plus, il est difficile, pour des raisons que nous ignorons,  de s’en procurer régulièrement. Prenons  par exemple les panneaux  de la marque CEEG SST. Il y a des centaines de fabricants chinois, pourquoi eux ? La marque CEEG-SST est l’une des plus anciennes marques dans le photovoltaïque, elle n’est évidement pas connue du grand public car il s’agit anciennement d’un sous-traitant de grandes marques européennes. Spécialisés dans le domaine du photovoltaïque, ils ont lancé leur propre marque l’an dernier en ne souhaitant plus être uniquement des sous-traitants. CEEG-SST est le 4ième producteur mondial de cellules monocristallines (depuis 1980), les panneaux de marque SST sont fabriqués par CEEG à Shanghai avec Bridgestone (filtre EVA), pilkinton (verres safety class II) et ISOVOLTA (Tedlar). Cette société regroupe à elle seule 1500 ingénieurs en Recherche et Développement, plus que tous les chercheurs français réunis… De plus, le patron de SST est l’ancien recordman d’efficience dans le domaine des cellules monocristallines. Tout cela nous conforte dans l’utilisation de tels panneaux.

4) Oui vous l’avez deviné, encore FAUX. Une cellule monocristalline produit légèrement plus qu’une cellule polycristalline de même taille. Mais ce n’est plus vrai si on prend en compte les panneaux. Dans un panneau, il y a presque toujours de l’espace perdu, c’est une zone qui n’est pas couverte par des cellules. Le cadre en est une, mais l’espace entre les cellules suit la même règle. Autre point, le procédé de fabrication des cellules ne permet pas de certifier qu’une cellule va produire un nombre précis de watts. C’est le même scénario qu’avec les processeurs informatiques, c’est en testant la cellule qu’on va déterminer sa puissance avec bien sûr une marge d’erreur. Mais une fois l’assemblage des cellules effectué dans un panneau, d’autres facteurs entrent en jeu: la qualité des connections, du vitrage, etc. Ce qui fait que pour une même marque et un même modèle de panneau, la production réelle n’est pas toujours la même. Ainsi, on trouve des modèles par exemple  d’une puissance de 160W, 165W, 170W … qui sont en fait fabriqués de la même façon, avec les mêmes composants, mais qui au final donnent des résultats différents. Donc, réponse de normand oblige : Il vaut mieux un bon panneau polycristallin qu’un mauvais monocristallin. D’ailleurs, quand on installe un système en 3 Kwc, qu’importe si c’est du monocristallin ou du polycristallin ? Si, cela prendra environ 3% de place en plus pour un polycristallin, et encore…

Là où il faut faire plus attention, c’est au niveau des onduleurs. Les onduleurs n’ont pas tous le même rendement et la qualité de leur fabrication peut entrainer des durées de vie très différentes. Oui, l’onduleur est un consommable, il faudra probablement le changer au bout de 10-15 ans. Il serait dommage de perdre régulièrement de l’argent car l’onduleur et les panneaux ne sont pas savamment mis en adéquation… N’importe quel onduleur ne fonctionne pas avec n’importe quel panneau. Tout comme certains onduleurs fonctionnent très bien dans les pays nordiques et beaucoup moins dans les pays plus chauds. Tout cela fera l’objet d’un article ultérieur car il y a encore beaucoup à dire. Encore beaucoup d’idées préconçues. Chez SOLARIA Technologies, nous travaillons régulièrement avec les deux leaders du secteur que sont SMA et SOLARMAX/Sputnik. SOLARMAX est plus connu pour ses onduleurs de haute capacité, c’est en fait une marque Suisse installée dans les anciennes usines des montres ROLEX. SMA est une marque allemende de grande réputation. Une précision suisse contre une robustesse Allemande.

Voilà, un petit article pour vous dire: oui, le matériel ça compte, mais cela ne fait pas tout. Arrêtez de comparer les prix seulement sur le matériel. Mieux vaut voir la qualité de la réalisation. Personnellement, sur mon toit, c’est plus l’intégration qui me préoccupe que le matériel. Un bon système comme le PVTECH installé par un couvreur d’expérience comme nous en avons chez SOLARIA Technologies est un argument dix fois plus fort qu’un électricien “Maitre Artisan” totalement incompétent en couverture qui va installer un “KIT” qui ne sera plus étanche dès que la charpente va travailler un peu.

Avant de tout focaliser sur le prix, posez vous la question suivante : combien cela va t-il vous coûter lorsque votre toiture prendra l’eau et que votre compteur de production affichera un résultat inférieur à ce qu’un poseur incompétent vous aura promis ? Prenons le cas d’un installateur qui vous propose un devis à un prix défiant toute concurrence, peut-être allez-vous le trouver honnête mais s’il s’agit de sa première installation, il va lui falloir du temps afin de faire correctement les choses! Avez-vous envie que votre toiture serve de cobaye, de terrain d’expérimentation? Le client n’a effectivement pas à payer la formation de l’installateur, d’autant plus qu’au final, en voulant payer moins cher, il ne gagnera pas grand chose car Il y a un prix marché. Les finitions se payent, le travail bien fait aussi. Une chose importante également est le SAV. Les sociétés qui pratiquent des marges ridicules seront-elles encore là dans 10 ans? Une marge correcte permet de vivre, de provisionner et enfin d’être là encore dans 25 ans lorsque la garantie de vos panneaux sera terminée. Je ne sais pas si vous vous souvenez d’une grande société nationale qui a installé en son temps des portails électriques à prix défiant toute concurrence, je connais d’ailleurs quelqu’un qui a été piégé… Le portail en place et au moindre souci, plus personne au téléphone…petite marge, gros volume, société fermée pour ne pas faire de SAV, car un SAV correct coûte cher.

Choisissez des sociétés qui font régulièrement du photovoltaïque, qui feront le plus attention à vous et à votre projet, en vous connaissant avant tout par votre nom et non pas par votre numéro de compte bancaire. Et si vous vivez en Midi-Pyrénées, adressez-vous à SOLARIA Technologies ;o)

Un commentaire à “Photovoltaïque : Que penser des panneaux photovoltaïques asiatiques ?” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Étant retraité du secteur thermique industriel il me semble possible d’installer par moi-meme de 3 à 5 kw/h de panneaux photovoltaiques mono, poly ou amorphe.

    Il me semble toutefois difficile d’obtenir des prix en tant que particulier surtout pour la fourniture seule des différents éléments constitutifs d’une installation complète.

    Pouvez vous me guider dans ma démarche et si oui me communiquer les prix correspondants ainsi que les règles à respecter pour un minimum de déboires. Je ne demande aucune aide gouvernementale car les démarches me sembles fastidieuses au moins pour la revente du courant à EDF.
    par avance merci.