Solidarité Seniors, appel au débat

Contacter Commenter Site Web Page Web

Solidarité Seniors : appel au débat
Enfants de seniors dépendants, nous vivons quotidiennement l’envers du décor des grands discours : Bien-Vieillir, Silver Economie, Economie sociale et solidaire.

Les seniors dépendants ont besoin quotidiennement d’aide à domicile. Environ un million de bénéficiaires sont concernés, pour environ 600 millions d’heures facturées par an, à environ 20 euros l’heure.

Au lieu de rassurer cette population vulnérable en rendant les informations transparentes (qui intervient quand, facture avec justificatif détaillé des heures prévues et réalisées), les prestataires et institutions publiques mettent en place des systèmes opaques, appelés Télégestion. Les seniors y sont considérés comme des incapables. Toutes leurs données (plannings, pointages des interventions, plans d’aide, données personnelles) sont manipulées par des intermédiaires déconnectés du terrain.

Ainsi, nous constatons que depuis des années :

  1. la facturation de ces millions d’heures n’est accompagnée d’aucun justificatif
  2. aucun planning n’est communiqué avant l’intervention
  3. après l’intervention, il n’y a plus aucune trace de ce qui a été prévu ou réalisé

Nous ne voulons pas cette Télégestion qui pousse les intermédiaires aux abus, marginalise les personnes âgées déjà fragilisées.

L’association des aidants familiaux AiderNosParents.org a été créée en avril 2014 pour interpeller à ce sujet :

  1. quelques principaux prestataires : ADESSA, ADMR, DOMUSVI, UNA, UNCCAS
  2. les conseils généraux des départements qui ont généralisé la Télégestion départementale : 2B, 07, 12, 13, 16, 27, 31, 41, 56, 58, 60, 64, 67, 69, 75, 79, 84, 91, 95
  3. la CNIL, le Défenseur des droits
  4. la DGCCRF, la DIRECCTE, l’ARS
  5. Madame la Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie

A ce jour, le 26/12/2014, la généralisation de la Télégestion continue de bon train, aucune réponse ne nous a été apportée.

Par conséquent, nous appelons au débat tous les experts de la Télégestion, et les parlementaires concernés par le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement.
En tant qu’usagers de maintien à domicile, nous demandons l’interdiction de la Télégestion, synonyme d’infantilisation et d’exclusion des seniors dépendants. Son alternative existe.

Auteur :

M. Chi Minh PHAM est cofondateur de l’association AiderNosParents.org, 10 rue du colisée, 75008 PARIS

Il est aussi à l’origine du projet Solidaire.eu (la solution sociétale aux problèmes soulevés), et du calendrier partagé YouTime.fr (la solution technique, gratuite et en libre-service, permettant à tous ceux concernés de suivre les heures prévues et réalisées des seniors dépendants).

M. PHAM est Ingénieur Centralien de formation, Dirigeant de sociétés de conseil en informatique et organisation, Aidant d’une mère handicapée suite à un AVC.

Email : pham@solidaire.eu

Détails des chiffres :

  • 1,2 millions de bénéficiaires APA, Allocation Personnalisée Autonomie, dont 730.000 à domicile (DREES)
  • 375.000 bénéficiaires d’action sociale de la CNAV, 70.000 des MSA, 26.000 du RSI
  • Les services à la personne représentent 913 millions d’heures dont 67% concernent l’assistance aux personnes âgées (ANSP/DARES)