Prixtel et Simplus, outsiders dans les forfaits sans engagement

Contacter Commenter Site Web Page Web
Le deuxième semestre 2011, tout comme le début de l'année 2012, sont marqués par l'arrivée puis le développement des forfaits sans engagement.

Les forfaits sans engagement : pouvoir changer d’opérateur

Ces forfaits sans engagement disposent de multiples avantages, ce qui entrainent des changements drastiques concernant le mode de consommation des nouveaux clients de ce segment. Le fait de ne pas être lié de façon contractuelle sur une durée de temps permet aux consommateurs de changer d’opérateur quand ils le souhaitent. Un véritable plus face aux méandres des forfaits avec engagement. De plus, les opérateurs ne subventionnent plus les mobiles, ce qui tend à baisser substantiellement le prix mensuel des forfaits.

Prixtel et Simplus aux aguets

Deux opérateurs tirent leur épingle du jeu au sein de cet univers particulièrement concurrentiel, il s’agit de Prixtel et de Simplus. Prixtel dispose de deux offres majeures. La première est une offre à la minute qui se nomme « Mobile Chrono » qui vous permet d’effectuer des appels de 29 minutes à 154 minutes (2h34), respectivement de 5 euros à 20 euros. La seconde s’intitule « Mobile Modulo » où il est possible de choisir parmi 7 possibilités, allant de 5 euros à 37,90 euros par mois, comprenant de 45 minutes à l’illimité en matière d’appel. Les SMS étant illimités dès le forfait à 12,90 euros, et, l’internet mobile disponible à partir de 24,90 euros.

Des offres complètes et adaptables

Chez Simplus, il existe trois offres. La solution la plus économique est la formule « Compteur + » où vous en payez que ce que vous consommez. La plus adaptable est la formule « Les forfaits » où il est possible de souscrire à des offres à partir de 30 minutes d’appels, et, « Les forfaits illimités » qui sont à partir de 29,90 euros par mois. En somme, ces deux opérateurs n’ont rien à envier aux géants du secteur (Sosh, B and You, etc…).