Invitation presse : Colloque Pourquoi et comment réguler les pratiques médicales ?

Contacter Commenter Site Web
Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective et la Chaire santé de Science Po ont le plaisir de vous convier au colloque : Pourquoi et comment réguler les pratiques médicales ? Mercredi 5 juin 2013 de 9 heures à 17 heures Sciences Po – Amphithéâtre Chapsal 27 rue Saint-Guillaume - 75007 Paris

Colloque - Pourquoi et comment réguler les pratiques médicales ?

Mercredi 5 juin 2013 de 9 heures à 16 heures 30
Sciences Po - Amphithéâtre Chapsal
27 rue Saint-Guillaume - 75007 Paris

Face aux disparités de pratiques médicales importantes entre professionnels et entre territoires, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) et la Chaire santé de Sciences Po organisent le 5 juin une journée de réflexion sur la prescription et la réalisation d’actes pertinents.

De nombreuses études pointent les différences de pratiques entre territoires.

Par exemple, l’Assurance maladie révélait en 2008 que la probabilité d’être opéré de la cataracte variait selon les départements, à âge et sexe identiques. Ainsi, la Charente Maritime était le département où le taux de patients opérés était le plus fort, 34% de plus que la moyenne nationale, quand le nombre d’interventions dans les Ardennes était inférieur de 44% à la moyenne nationale.

De fortes différences dans les modes de prise en charge étaient également constatées : le taux de chirurgie de la cataracte en ambulatoire (c’est-à-dire que l’admission, l’opération et la sortie de l’hôpital ont lieu le même jour) était de 4% dans le Cantal contre 94% dans les Alpes de Haute Provence. Or, en plus des bénéfices pour les patients (qualité de vie, rétablissement plus rapide, moindres risques, etc.), la chirurgie ambulatoire permet de mieux gérer les dépenses publiques.

De la même manière, la prescription de médicaments des médecins généralistes n’est pas homogène : 16 % d’entre eux ordonnent 30 % de la consommation nationale de médicaments.

Selon un sondage réalisé en 2012 pour la Fédération Hospitalière de France auprès de médecins hospitaliers et libéraux, plus d’un quart des actes diagnostiques serait inutiles.

Ce déficit d’optimalité des actes entraine non seulement des coûts non justifiés pour l’Assurance maladie mais accroît également les risques (infections nosocomiales, complications, etc.) pour les patients.

Enjeu à la croisée des questions de qualité des soins et de régulation des dépenses, l’encadrement des pratiques médicales est perçu depuis longtemps comme un levier fondamental d’amélioration de l’efficience du système de santé. La modification des pratiques a ainsi fait l’objet de nombreuses recommandations et dispositions réglementaires.

Toutefois, de larges marges de progrès demeurent. Comment rendre la prescription et la réalisation d’actes plus pertinentes ? Telle sera la question en débat au cours de ce colloque.

Programme

9h00 - Introduction du séminaire

  • Hervé MONANGE, Adjoint au Commissaire général à la stratégie et à la prospective
  • Didier TABUTEAU, Responsable de la Chaire santé de Sciences Po

9h30 - Table ronde 1 : Disparité des pratiques des professionnels médicaux : quelles réalités?

Avec :

  • Dominique POLTON, Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés
  • France VRIJENS, Centre fédéral d’expertise des soins de santé, Belgique
  • Francis BONNET, Société française d’anesthésie et de réanimation
  • René MORNEX, Académie de médecine (à confirmer)

11h15 - Table ronde 2 : Quels outils d’encadrement des pratiques pour quels effets ?

Avec :

  • Marie GROSSET, Conseil d’État
  • Gérard REACH, Hôpital Avicenne, Bobigny
  • Bruno TOUSSAINT, Revue Prescrire
  • Un représentant du Collectif Interassociatif Sur la Santé

14h00 - Table ronde 3 : Comment évaluer au mieux les pratiques des professionnels ?

Avec :

  • Robert NICODEME, Conseil national de l’ordre des médecins
  • Guy BOUDET, Direction générale de l’offre de soins
  • Una LANE, General Medical Council, Royaume-Uni
  • Mathieu ESCOT, UFC-Que Choisir

16h30 - Conclusion

  • Jean-François GIRARD, Président du PRES Sorbonne Paris-Cité

Inscriptions/Accréditations

- Programme complet : http://www.strategie.gouv.fr/content/colloque-regulation-pratiques-medicales

- Inscriptions gratuite : http://cas.cab05.net/DS07052013133053.cfm

    Contacts presse :

Jean-Michel Roullé, Responsable de la communication Tél. 01 42 75 61 37
jean-michel.roulle@strategie.gouv.fr

Magali Madeira, Chargée de mission communication Tél. : 01 42 75 60 39
magali.madeira@strategie.gouv.fr