De nouveaux chantiers pour le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP)

Contacter Commenter Site Web Page Web
En clôture de la grande conférence sociale pour l’emploi, le Premier ministre a commencé à préciser les missions du Commissariat général à la stratégie et à la prospective, en réaffirmant son rôle en matière de prospective et en lui attribuant de nouveaux chantiers et travaux.

    Anticiper les emplois de demain

Le CGSP interviendra d’une double manière :

A l’occasion de la présentation du rapport sur « les métiers de demain », une réflexion commune entre l’Etat, les Régions et les partenaires sociaux sera organisée au 1er trimestre 2014 ;

Le CGSP sera chargé d’animer un réseau d’observation et de prospective des emplois et des compétences, pour permettre de mieux coordonner les travaux nationaux, régionaux et sectoriels.

    Evaluer le Crédit d’impôt Compétitivité Emploi

Le comité national de suivi du Crédit impôt compétitivité emploi (CICE), associant partenaires sociaux et administrations, sera placé auprès du CGSP. Il définira les conditions d’une évaluation transparente et indépendante du crédit d’impôt.

    Moderniser l’action publique

Dès septembre 2013, le CGSP se verra confier une double mission à laquelle les partenaires sociaux seront étroitement associés.

Afin de contribuer à une vision stratégique de long terme sur le modèle français de services publics, le CGSP inscrira dès la rentrée à son programme de travail un axe « action publique et services publics ». Des groupes de travail seront lancés sur un ou plusieurs thèmes abordés lors de la Conférence sociale : les valeurs du service public et ses missions, la détermination des besoins collectifs, les modes de gestion des services publics ou encore leur rôle au service du développement économique. Ces travaux s’appuieront notamment sur des comparaisons européennes et internationales et sur le bilan des réformes déjà menées.

Plus généralement, le CGSP sera associé à la démarche d’évaluation des politiques publiques engagée en décembre dernier dans le cadre de la Modernisation de l’action publique (MAP), Il lui apportera son concours (appui méthodologique, centre de ressources et d’expertise, organisation de concertations).

    Promouvoir la responsabilité sociétale des entreprises

Le rôle de la plateforme Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a été confirmée. Placée auprès du CGSP, elle constituera le lieu d’échanges sur des questions comme la place du dialogue social, les relations avec les fournisseurs, les relations entre les donneurs d’ordre et leurs sous-traitants, l’atout que représente la démarche RSE pour l’entreprise et son développement international.

    Observer les rémunérations

Un observatoire des rémunérations sera installé au sein du CGSP.

Plus d’information sur www.strategie.gouv.fr

Grande conférence sociale pour l’emploi