Le crowdfunding immobilier

Contacter Commenter Site Web

Le Crowdfunding immobilier :

C’est quoi ?

Depuis déjà quelques temps maintenant, il nous est possible à vous et à moi, en qualité de particulier épargnant d’aider une entreprise : c’est le prêt participatif. Cette méthode a été transposée judicieusement à l’immobilier. Ainsi, à la place de devenir un prêteur pour un projet d’entreprise, vous devenez « cofinanceur » d’un programme immobilier, ou tout simplement d’un investissement immobilier à but locatif… Avec le Crowdfunding vous allez enfin avoir accès à un joli rendement, et ce pour quelques milliers d’euros seulement.

Ça consiste en quoi ?

Force est de constater, que d’un coté :l’épargnant traditionnel, cherche désespérément à doper le rendement de son épargne,de l’autre les promoteurs immobiliers de taille petite ou moyenne, semblent avoir les plus grandes difficultés à réunir les fonds nécessaires à leurs projets.

Tout comme pour le « prêt participatif » classique, une plateforme va mettre en relation, une offre et une demande qui n’attendaient que de faire connaissance…

Les conditions de rendement sont appréciables également : 8% à 12%.

Le montant à placer reste très raisonnable de 500 € à 2000 €.

La durée moyenne observée varie actuellement de 12 à 36 mois.

Cette formule n’a t elle que des avantages ? Enfin l’idéal des « placements » nous est proposé !

Il semble que nous n’en sommes pas si éloigné, compte tenue de la prise de quelques précautions bien élémentaires.

Quelles précautions avant ?

Tout comme pour l’investissement dans une entreprise « classique », la plateforme se doit d’être sélectionnée avec un grand soin et beaucoup d’attention.

Les promoteurs, doivent faire l’objet d’une grande rigueur dans leur sélection.

Le programme qui fera l’objet de l’investissement, doit être assuré de voir le jour, et ainsi répondre à une étude « poussée » de faisabilité, qu’un permis de construire est accordé, qu’il soit « purgé », c’est ainsi éviter des soucis judiciaires, juridiques et autres recours…

Mais également qu’une garantie financière d’achèvement soit donnée, et enfin qu’une prévente de 30 % soit effective. Pour certains projet, un accord sur un financement partiel par un établissement de crédit ou financier est « rassurant ».

Souvent le support en termes de titres dans ce type d’opèration est l’obligation, quant au statut de l’entreprise, celui d’une SAS semble de loin le mieux adapté, ne fusse que dans le but de limiter le risque de perte des investisseurs au montant de leur mise initiale.

N’oubliez pas ques les plateformes dans ce secteur sont également et surtout votre conseil, et qu’elles ont un statut CIP (conseil en Financement Participatif).

Rassurez vous, les plateformes connues et actuellement présentes sur ce nouveau marché,sont « adhérentes » et agréées ;

C’est quoi l’achat à plusieurs ?

Il existe la plateforme de crowdfunding « classique », celle spécialisé dans le financement de programme immobilier, et aussi, celles qui réunissent des investisseurs en immobilier, qui se réunissent à plusieurs, dans le but de devnir co-propriétaire, avec un investissement très raisonnable : de 2000 € à 10000 €, et un rendement qui varie de 4,5% à 7%, selon le bien choisi.

L’opération a pour support une SCI (société civile immobilière).

Bien entendu, certaines « mauvaises langues » font remarquer que des loyers impayés, un manque ou une absence de locataires, une forte dérive des charges de copropriété, ou quelques travaux imprévus, ainsi qu’un prix de l’immobilier qui « pourrait » baisser…. Sont autant de défauts de cette stratégie de l’épargne.

Dans ce cas, comme disait notre regretté Jean GABIN, dans un de ces très beaux films,il reste le cerceau et le jeu de l’oie….qui eux sont sans risques !

Une seule remarque, pour rejoindre le camp des pessimistes, il faut se souvenir que dans une SCI, les associés sont indéfiniment responsables des dettes, et que de ce fait nos épargnants pourraient perdre davantage que leur mise de départ. D’ou la nécessité absolue de bien choisir, tout comme vous auriez passé un peu de temps pour choisir votre appartement, ou votre maison à usage locatif…

En conclusion, avec le choix d’une plateforme reconnue, agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), la sélection d’un programme bien pensé, original, et aux données financières loin d’être mirifiques, mais tout simplement réalistes, grâce au crowdfunding immobilier vous allez enfin pouvoir vous lancer dans un investissement immobilier, pour un montant raisonnable.

Le crowdfunding immobilier