Les députés confirment l’IRFM

Contacter Commenter Site Web Page Web
L'IRFM est cette indemnité perçue par les députés qui n'est soumise ni à contrôle ni à imposition. Cette semaine, ils vont confirmer toutes ces particularités qui permettent l'enrichissement personnel... légal!

Depuis des années, les associations de contribuables ou d’électeurs dénoncent le caractère scandaleux de l’Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) qui octroie 5770€ par mois à chaque député sans aucun contrôle.

Certains l’utilisent pour des opérations clientélistes, certains financent de micro partis en vue de leurs prochaines élections, d’autres se constituent un patrimoine immobilier. Tout cela le plus légalement, sinon légitimement, du monde.

Devant la montée des protestations, les menaces de reportages de la part de grands médias, l’Assemblée Nationale a décidé d’agir. Après les effets de menton du Président de l’AN, voici, cette semaine, l’examen d’un “projet de réforme” de cette IRFM.

MaVieMonArgent a eu connaissance des principaux éléments de cette “réforme” et en décortique pour vous les tenants et aboutissants.

De “réforme”, il n’y en a point. Tout juste quelques interdictions qui semblaient pourtant aller de soi pour des fonds publics mis à disposition d’élus.

Mais de contrôle? Point. Juste un serment sur l’honneur…

Mais de fiscalisation? Point. Juste une obligation de rendre…. les sommes inutilisées!!!

Lisez ce que prépare l’AN sur MaVieMonArgent.info, premier d’information économique et patrimoniale gratuit.