Sommet de la CSA du 10 au 12 avril 2019 à Cologne : Email - just for you

Contacter Commenter Site Web
Sommet CSA 2019 : le marketing par courrier électronique se nourrit de normes et de technologies inspirantes La clé du succès : De la standardisation à l'individualisation- Experts au CSA Summit 2019

Sommet CSA 2019 : le marketing par courrier électronique se nourrit de normes et de technologies inspirantes
La clé du succès : De la standardisation à l’individualisation- Experts au CSA Summit 2019

Les morts vivent plus longtemps. Environ 35 ans après sa création en Allemagne et malgré l’avis de nombreux experts auto-proclamés, le courrier électronique est plus vivant que jamais - mais il n’est toutefois pas toujours à la lueur d’un soleil radieux. Les e-mails de spam et de phishing dans la boîte aux lettres électronique posent souvent des problèmes aux destinataires et nuisent non seulement à la réputation de l’e-mail, mais également à l’expéditeur. De plus, les courriels sont considérés comme « modernes » et devraient répondre aux attentes individuelles des consommateurs.

Des réglementations juridiques, telles que le règlement général de l’Union européenne sur la protection des données, entré en vigueur en 2018, déterminent très précisément qui peut envoyer un courrier électronique à qui et à quelle occasion. Toutefois son application n’est pas si facile, comme le prouve le flot quotidien de spams. Les spécialistes du marketing par courrier électronique, les fournisseurs de services Internet et les fournisseurs de services de messagerie collaborent depuis des années pour faire de la messagerie électronique un outil de marketing de meilleure qualité et plus fiable. Le mot clé : « autorégulation ». Des experts du monde entier discuteront de la façon dont cela peut fonctionner et des spécifications techniques existant sous la devise « E-Mail - Just For You » lors du sommet de la CSA du 10 au 12 avril 2019 à Cologne.

« D’un point de vue technique, n’importe qui peut envoyer des courriels à sa guise », explique Julia Janßen-Holldiek, directrice de la Certified Senders Alliance (CSA). Les courriers électroniques sont créés rapidement et sont surtout gratuits. Cela en fait l’outil de marketing idéal. Malheureusement, comme déjà mentionné, le courrier électronique et ses expéditeurs ne bénéficient pas de la meilleure réputation partout. Une des raisons est que les destinataires trouvent à plusieurs reprises dans leur boîte aux lettres des courriels qu’ils ne veulent pas recevoir et dont le contenu ne les intéresse pas. Cependant, étant donné que le respect de la loi applicable n’est pas important pour certains et que la poursuite de chaque affaire est irréaliste, il faut compter sur l’autorégulation.

Les fournisseurs de services email constituent une part importante de cette autorégulation. Avant même que l’utilisateur ne lisent ses emails, les fournisseurs de boîtes de courrier ont défini des filtres pour garantir que les destinataires ne reçoivent que le courrier qu’ils souhaitent. De plus, certaines normes techniques doivent être respectées pour que leur courrier puisse passer à travers ces filtres. La définition de ces normes fera l’objet d’un atelier séparé au Sommet de la CSA. Bien entendu, les fournisseurs sont eux-mêmes particulièrement intéressés à faire en sorte que ces normes soient respectées et que l’expérience utilisateur du destinataire du courrier soit la plus positive possible. Pour cette raison, ils collaborent également avec les expéditeurs pour améliorer l’expérience client des destinataires du courrier et les protéger contre les événements désagréables dans leur boîte aux lettres. Ces points seront également abordés lors du Sommet, donnant un aperçu de ce à quoi ressembleront les courriels dans l’avenir. Les nouvelles technologies devraient permettre une expérience client collant à ses inspirations et non pas un classique marketing ennuyeux ne correspond pas aux attentes des utilisateurs.

Si vous supposez maintenant qu’un e-mail est « propre » d’un point de vue légal et qu’il répond aux normes des fournisseurs de services d’e-mail, on est loin d’être certain que cela conduira au succès et que le destinataire aura la réaction souhaitée par l’expéditeur. « Notre devise « E-Mail - Just For You » souligne d’une part l’exigence individuelle du destinataire du courriel de ne recevoir par e-mail que des informations sérieuses et pertinentes adaptées à ses besoins individuels. D’un autre côté, elle doit également faire apparaître clairement le désir professionnel des spécialistes du marketing d’établir une relation étroite, personnelle et finalement profitable avec les clients existants ou potentiels » , déclare Julia Janßen-Holldiek.
Plus un courriel est personnel et individuel, plus il semble pertinent pour le destinataire. Plusieurs présentations au Sommet de la CSA analyseront donc comment optimiser l‘expérience des utilisateurs dans le marketing par mail à travers l’emploi de courriels interactifs ou sur la base du feedback des clients tout en maintenant la confiance dans le canal « courriel » par le respect des normes.
La CSA est un projet conjoint de l’association du commerce électronique eco avec l’association allemande du dialogue de marketing DDV (Deutscher Dialogmarketing Verband). La CSA agit comme interface neutre entre les fournisseurs de services d’e-mail et les expéditeurs de courriels commerciaux. L’objectif de la CSA est d’améliorer les e-mails commerciaux à un très haut niveau de qualité avec une norme internationalement reconnue. Les expéditeurs qui répondent à cette norme sont certifiés par la CSA et reconnus comme expéditeurs sérieux par les fournisseurs de services d’e-mails et de filtres anti-spam impliqués dans le projet et ne sont pas filtrés. La CSA est une communauté dans ce domaine au sein de laquelle différents participants coopèrent entre eux et adoptent de nouvelles approches d’autoréglementation.
Le Sommet CSA de la Certified Senders Alliance, qui a lieu chaque année depuis six ans, réunit des spécialistes du marketing par mail, des fournisseurs d‘accès Internet (FAI) et des fournisseurs de services d’e-mail (FSE) du monde entier pour échanger des informations sur le marketing par mail.
Pour des renseignements actuels sur le travail de la CSA et sa certification et sur tous les aspects techniques et juridiques du marketing par mail vous pouvez vous rendre sur https://certified-senders.org/de/. Des informations détaillées sur le Sommet CSA 2019 y compris l’ordre du jour ou un formulaire d’enregistrement sont disponibles en ligne sur https://summit.certified-senders.eu/.