Hypothèses de découvertes en sciences fondamentales

Contacter Commenter Site Web Page Web
L’homme de tout temps rêve de maîtriser son environnement. Rêve d'approfondir le fonctionnement de ce qui l'entoure ; afin de créer des outils, les plus faciles et adapter à sa convenance. Rêve de mieux comprendre les pensées de ses proches afin de mieux pouvoir s'exprimer et communiquer. J'ai imaginé trois hypothèses en sciences fondamentales qui m'ont permis de créer l'application acoustique nommée LM3JO.

LM3JO est une application acoustique construite en langage C prévue pour fonctionner avec des outils informatiques faibles ressources. Faibles ressources de stockage, faible ressources processeurs, faible ressources en consommation d’énergie.

LM3JO se compose de plusieurs applications développées autour du format audio abadie.jo que j’ai aussi créé. La première hypothèse en sciences fondamentale modélise en admettant que nous sommes dans un monde en états d’équilibres, et de fait construit son système mathématique en adéquation, sans algèbre, sans algorithme, juste avec des actions proportionnelles et des boucles de réactions. De ce concept naît le piano virtuel de la première fenêtre informatique de LM3JO.

LM3JO contient en deuxième fenêtre un synthétiseur vocal dans laquelle je fais surfer les sons des consonnes sur les voyelles. La deuxième hypothèse en science qui induit cet effet est que ce sont les formes de fronts et les formes d’associations groupées qui donnent les sons que nous entendons. Cette application est une remise en cause des notions de fréquence en sciences physiques.

LM3JO contient aussi une application nommée ADN contenant une bibliothèque acoustique universelle. Une bibliothèque de 1,8 x10 puissance 19 associations acoustiques pouvant aller à plusieurs Giga octets chacune qui tient dans 8 octets. C”est un jeu de 8 états d’équilibres.

Cette bibliothèque permet une mise en évidence que le cerveau n’entend que ce qu’il imagine pouvoir entendre, c’est comme s’il recevait trop d’informations et que l’arc réflexe rejetait tous les sons ou toutes les idées qui n’ont pas été préparées par le transfert de savoir d’un autre homme.

La page de présentation du projet LM3JO se trouve à l’adresse internet :

http://www.linuxmao.org/lm3jo