La Tunisie, l'autre pays des vacances

Contacter Commenter Site Web Page Web

Des vacances qui changent en Tunisie

La Tunisie bénéficie d’un climat méditerranéen, ce qui signifie qu’il fait chaud (très chaud même) l’été, et doux l’hiver. La faiblesse du prix des séjours en Tunisie en a fait une destination classique et de masse pour des touristes venus de toute l’Europe, en particulier la France et l’Allemagne, mais aussi de plus en plus une clientèle russe.
7 millions de touristes venaient en Tunisie jusqu’en 2010, l’objectif de 2014 était de 10 millions, la Tunisie voulant se rapprocher de l’objectif du Maroc. Autant dire qu’il ne sera pas atteint. Le printemps arabe est venu jeter un grand froid sur les ambitions touristiques des hôteliers, et la reprise qui devait avoir lieu en 2012 n’a pas eu lieu à cause de mouvements populaires en début d’année.

C’est dommage et dommageable pour un pays qui ne mérite pas tant d’acharnement dans la désuétude. Les 1,4 million de français d’avant les événements vont se transformer au mieux en à peine 800 000 selon les chiffres officiels, dont tout le monde sait qu’ils sont optimistes.

Avantage au soleil et aux prix

Dommage également pour des hôtels dont beaucoup sont magnifiques et prestigieux. Les investissements des années 2000, période d’euphorie touristique, ayant été massifs par exemple pour le secteur des centres de thalassothérapie tunisiens. Le coût horaire de la main d’oeuvre tunisienne avoisinant l’Euro, le savoir-faire en terme de massages et de gommages étant ancestral, l’implantation était logique pour beaucoup de chaînes européennes comme locales, avec un bonheur varié cependant, les particularités locales rendant parfois difficiles la transformation en situation concrètes les concepts marketing occidentaux. Mais le fait que les séjours thalasso ne soient pas chers gomme beaucoup de défauts que l’on accepterait pas en France.

Deux zones touristiques sont bondées en haute saison : Hammamet et Djerba. Ne vous attendez pas à des stations huppées comme sur la Côte d’Azur. Non, ici l’ambiance est moins protocolaire. Ce qui ne veut pas dire moins agréable.

Point faible de la destination : le risque de tomber sur un hôtel de mauvaise qualité. Ils sont légion. Consultez les avis des touristes qui vous ont précédé ou faites confiance au savoir-faire de votre agence de voyages habituelle.

N’hésitez surtout pas à sortir de votre hôtel, on ne risque rien en Tunisie, sauf à découvrir des gens aimables et ouverts à la découverte de l’autre, toutes choses que nous avons un peu oublié en même temps que notre développement économique.

En savoir plus

Contact presse : Marie-Cécile Lê
http://www.thalasso-line.com/FR/contact-thalasso/contact-thalasso.htm